Le viol au Maroc : sit-in devant le parlement

Une semaine après le suicide d'une jeune marocaine qui avait été mariée de force à son violeur, plusieurs centaines de femmes se sont rassemblées, samedi 17 mars 2012, devant le Parlement à Rabat. Leur objectif : réformer une loi discriminatoire sur le viol qui permet à l'agresseur d'échapper aux poursuites judiciaires s'il épouse sa victime. 

dans
Le viol au Maroc : sit-in devant le parlement