Les Femen ferment leur bureau à Kiev, site historique des activistes

Juin 2012,  les Femen manifestent devant le parlement ukrainien, après l'agression contre trois de leurs militantes - RIA Novosti
Juin 2012, les Femen manifestent devant le parlement ukrainien, après l'agression contre trois de leurs militantes - RIA Novosti
dans
Le groupe féministe Femen, connu pour des manifestations seins nus, a annoncé mercredi 28 août qu'il fermait son bureau à Kiev au lendemain d'une descente de police au cours de laquelle des armes ont été découvertes, un pistolet et une grenade. "Nous n'arrêtons pas notre activité en Ukraine, mais nous allons quitter notre bureau", a déclaré la dirigeante du mouvement Anna Goutsol.

Les Femen avaient dénoncé "une provocation" en estimant que des armes avaient pu être introduites dans le bureau en l'absence des militantes. Les Femen ukrainiennes sont depuis plusieurs semaines dans le collimateur des forces de l'ordre en Ukraine. Trois militantes qui s'apprêtaient à manifester contre la visite en Ukraine du président russe Vladimir Poutine fin juillet avaient été interpellées à Kiev et Mme Goutsol avait été agressée.

Le mouvement Femen, fondé en Ukraine par Inna Shevchenko (elle a obtenu le statut de réfugiée en France) a déplacé son siège à Paris. Il ne se passe pas une semaine sans que ces militantes fassent parler d'elles. Mardi 20 août, la femen tunisienne Amina Sbouï/Tyler avait décidé de quitter le mouvement qu'elle accusait d'"islamophobie".

28.08.2013
Les Femen ferment leur bureau à Kiev, site historique des activistes