Les femmes (enfin) mieux représentées dans les émojis

De nouveaux émojis ont été dévoilés par Unicode. Les femmes sont enfin représentées dans les mêmes professions que les hommes. 
De nouveaux émojis ont été dévoilés par Unicode. Les femmes sont enfin représentées dans les mêmes professions que les hommes. 
©Capture d'écran Unicode

Accusé de véhiculer des stéréotypes sur les hommes et les femmes, l'Unicode consortium qui valide la création de nouveaux émojis, vient d'y remédier. Il a révélé, ce 31 octobre, de nouveaux visages d'émoticônes. Cette fois, les seize nouvelles professions sont bien déclinées au masculin, et au féminin. 

dans

Représentation stéréotypée, sexiste, patriarcale, ... Autant de reproches faits ces derniers temps à l'Unicode consortium qui valide les nouveaux émojis proposés par des créateurs de logiciels ou des entreprises. 

Si les femmes sont les plus grandes utilisatrices de ces émoticônes dans leurs messages, elles y étaient jusqu'à présent sous-représentées et cantonnées à des rôles stéréotypés. Quand les hommes étaient cycliste, basketteur, policier, ou encore inspecteur, les femmes, elles, ne pouvaient qu'être danseuse, coiffeuse ou... princesse !

► Lire notre article "Emojis : vers une meilleure représentativité des femmes ?"

« C'est la preuve que la structure patriarcale et sexiste, ce n’est pas juste quelque chose d’archaïque et qui n’existe plus puisque même dans les outils très modernes qui sont conçus, mis à jour et renouvelés très régulièrement, on retrouve ces tendances qu’on dénonce depuis longtemps . Cela montre que la place qui est faite aux femmes n’est pas universelle », nous répondait alors Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d'Osez le féminisme.

Les femmes sportives représentées

Ces critiques ont visiblement été entendues par l'Unicode consortium qui a opéré des changements dans sa collection. 

En septembre dernier, l'Unicode annonce l'arrivée de nouvelles figures féminines et sportives. Courir, nager, surfer, jouer au basket, championne d'haltérophilie... Ces activités "réservées" aux hommes dans la collection précédente trouvent désormais une déclinaison au féminin. 
 

Des émoticônes de femmes sportives font leur entrée dans la collection de l'Unicode consortium en septembre 2016.
Des émoticônes de femmes sportives font leur entrée dans la collection de l'Unicode consortium en septembre 2016.
©Unicode

Quelques nouvelles professions sont aussi ajoutées. Les femmes peuvent être ouvrières dans le bâtiment, détective ou encore policière.

Hommes et femmes à égalité

Mais le changement le plus important intervient ce 31 octobre. L'Unicode consortium frappe fort en mettant (enfin) hommes et femmes sur le même pied d'égalité dans la représentation qu'il propose.

Les femmes enfin largement représentées dans les émoticônes validés par l'Unicode consortium. 
Les femmes enfin largement représentées dans les émoticônes validés par l'Unicode consortium. 
©Unicode


Cette fois, ce sont seize professions représentées par des hommes et des femmes, déclinables en six couleurs de peau. Cette fois les deux sexes sont à égalité dans ces émojis prisés des utilisateurs. Artiste, astronaute, ouvrière, juge, mécanicienne, pilote, scientifique, ... Autant de métiers où les femmes trouvent désormais leur place. 

Une femme arborant le foulard aussi...

L'Unicode consortium va bientôt ajouter à ses émoticônes une autre figure très attendue : une femme portant le voile, le foulard. Il a été proposé par une lycéenne de 15 ans qui vit à Berlin en Allemagne.

Elle s'est rendue compte de la nécessité de créer cet émoji quand elle a voulu se représenter ainsi que ses amies, sur son téléphone. Aucune figurine voilée sur son clavier ne lui correspondait. Comme elle, près de 550 millions de femmes musulmanes dans le monde ne pouvaient pas se représenter. Elles devraient pouvoir le faire bientôt dans la version 10 de la collection d'émoticônes. 

Une femme voilée, portant le foulard, va faire son apparition dans la collection d'émoticônes validés par l'Unicode consortium. 
Une femme voilée, portant le foulard, va faire son apparition dans la collection d'émoticônes validés par l'Unicode consortium. 


Mais le but de ce nouvel émoji n'est pas seulement de représenter les femmes musulmanes mais aussi celles de professions catholiques orthodoxes et juives. 

Jusqu'à présent, il n'existait qu'un homme portant le turban. Cette fois encore, une femme trouve sa place. L'adolescente a même proposé l'équivalent masculin.