Terriennes

Les talons font scandale à Cannes

Les talons réglementaires de… Monica Bellucci à Cannes, le 8 mai.
Les talons réglementaires de… Monica Bellucci à Cannes, le 8 mai.

Les talons hauts ne sont pas obligatoires sur le tapis rouge cannois selon son grand organisateur, Thierry Frémaux, même s'il a reconnu ce mercredi un «moment de zèle vestimentaire»

dans
Il y a eu peut-être un petit moment de zèle» à une projection, a reconnu Thierry Frémaux, le sélectionneur des films du Festival de Cannes, à propos de la polémique sur les talons hauts qui auraient été exigés sur le tapis rouge. «Nous nous en excusons», a-t-il dit mardi soir lors d'un dîner au Carlton.

Plusieurs cas d'invitées refoulées pour absence de talons hauts sur le tapis rouge, ont été signalés depuis le début du festival. Une productrice de films, la Britannique Valeria Richter, qui a une partie du pied gauche amputée, a affirmé mercredi à la BBC avoir ainsi été stoppée temporairement parce qu'elle ne portait pas de talons hauts, avant d'être finalement autorisée à entrer.

«Non ce n'est pas possible, vous ne pouvez pas entrer comme ça», lui ont dit les vigiles en montrant ses chaussures, a-t-elle affirmé. «La rumeur selon laquelle le Festival exige des talons hauts pour les femmes sur les marches est infondée», avait assuré plus tôt dans la journée de mardi Thierry Frémaux.

Il a confirmé que la seule exigence était une tenue de soirée et que «rien n'est indiqué pour les chaussures». A propos des selfies indésirables sur les marches, le délégué général a aussi affirmé «qu'il n'a jamais été question d'interdire les selfies, en tout cas pour les stars». Le 16 avril dernier, lors de l'annonce de la sélection, Thierry Frémaux avait jugé cette pratique «ridicule et grotesque».