Milene Matos, biologiste amoureuse de la forêt nationale de Buçaco au Portugal

DR

A trente ans à peine, cette jeune biologiste portugaise est lauréate du prix international Terre de femmes, décerné par la Fondation Yves Rocher. Un partenariat Terriennes.

dans

Sa bonne humeur est communicative. La Portugaise Milene Matos se définit comme une rebelle de toujours. Cette trentenaire, chercheure en sciences naturelles, avait déjà séduit le jury au Portugal où elle avait reçu le prix, pour ce pays, de la Fondation Yves Rocher. La voici donc également couronnée par le prix international Terre de Femmes, une récompense dont Terriennes est partenaire et qui récompense des personnalités hors du commun, sur tous les continents de la Russie à l'Afrique du Nord, en passant par l'Europe, l'Asie ou l'Amérique lartine, qui agissent à la fois pour la préservation de l'environnement et pour l'autonomisation des femmes. Il s'agit parfois d'actions minuscules mais qui sont menées dans des conditions difficiles et avec une ténacité et un enthousiasme impressionnants.

Milene Matos a mis sur pieds un projet qui avait tout pour séduire : une proposition globale et pédagogique de sauvegarde et d'usage de la forêt nationale de Buçaco, région montagneuse menacée par la pollution et les feux au coeur du Portugal, en partenariat avec des écoles, des femmes, et... des détenus pour un processus de réinsertion. Une évidence pour cette jeune scientifique qui imagine une science connectée au réel. Et qui espère maintenant qu'avec cette double récompense (elle a aussi été plébiscitée par le public) son expérience fera des émules, au portugal et ailleurs ... 

Milene Matos lauréate Yves Rocher
Milene Matos lauréate du prix international Terre de Femmes 2015 espère sanctuariser la Mata de Buçago - Durée 40"
Fondation Yves Rocher

Cette magnifique région boisée, au Nord Est de Lisbonne, a été plantée par l'ordre des carmélites déchaux, dans la première moitié du XVIIe siècle, avant qu'elles y cconstruisent le couvent de Santa Cruz de Buçaco, de 1628 à 1834, date de l'extinction des ordres religieux au Portugal, un édifice transformé aujourd'hui en palace.

Vue générale du massif de Buçago, où l'on voit l'ancien couvent des Carmélites
Vue générale du massif de Buçago, où l'on voit l'ancien couvent des Carmélites
Wikicommons

La forêt de Buçaco, classée zone protégée, inclut des espèces végétales du monde entier (plus de 400 espèces d'essences indigènes et environ 300 espèces exotiques), dont certaines sont gigantesques comme le cèdre de Buçaco .

C'est sur ces hauteurs, à 265 kms de la capitale, que s'est déroulée la bataille de Buçaco en 1810, entre les forces anglo-portugaises commandées par le duc de Wellington d'un côté, et les forces françaises commandées par Masséna de l'autre.