Terriennes

Natacha Atlas, Paris-Le Caire express, ou la musique d'orient en occident

dans
Natacha Atlas symbolise à elle seule la culture francophone. Elle est née en Belgique, à Schaerbeek, à la périphérie de Bruxelles, dans une famille francophile qui regardait encore vers l'Egypte, d'où elle venait. Aujourd'hui musicienne et et chanteuse, ses accents et ses sources puisent toujours du côté du Caire, en particulier vers les rythmes égyptiens du Nubi-chaâbi et du Jeel (musique égyptienne). Passerelle entre l'Orient et l'Occident sur le plan musical, elle mêle les musiques et les chants orientaux, classiques ou de variété, la chanson française, la pop et le rap, et travaille avec un le compositeur français André Manoukian.

L'un de ses plus grands succès lui a valu en France une victoire de la musique pour son interprétation novatrice et l'orchestration orientalisée de la chanson Mon amie la rose (1999) de Cécile Caulier, qui fut popularisée d'abord en 1964 par Françoise Hardy. Très concernée par la révolution de papyrus de 2011 en Egypte, Natacha Atlas a consacré l'une de ses chansons à cette actualité dans son dernier album. Elle était sur le plateau de du journal Afrique de TV5MONDE pour en parler.

25.04.2013
Natacha Atlas, Paris-Le Caire express, ou la musique d'orient en occident

Mon amie la rose, revue et (très bien) corrigée par Natacha Atlas