<p>Sabine Choucair lors d'une répétition d'une pièce pour inciter les réfugiés syriens à scolariser leurs enfants pour son projet La Caravane</p>
Beaucoup d'enfants rêvent de devenir clown. Sabine Choucair rêvait d'être actrice. Elle est devenue une clown engagée. L'un de...
Partager: 
Entre novembre 2011 et décembre 2016, Myriam Rawick, enfant syrienne d'Alep (Syrie), raconte son quotidien, celui de la guerre,...
Partager: 
Des Syriennes et leurs enfants dans la banlieue de Damas, le 2 septembre 2016.
Dans une Syrie en guerre depuis 5 ans, 860 000 personnes vivent aujourd'hui dans des villes assiégées où les produits d'hygiène...
Partager: 
"Je veux juste aider, surtout les enfants qui bien souvent ne vont plus à l'école et se trouvent dans un affreux univers" dit modestement Diala Brisly.
Âgée de 36 ans, Diala Brisly est arrivée au Liban, en 2014, de Turquie où elle avait fui sa Syrie natale. Aujourd’hui,...
Partager: 
L'IRC a lancé une opération humanitaire pour que les réfugiées syriennes laissent parler à leurs rêves. 
Devant l’objectif de la photographe Meredith Hutchison, de jeunes réfugiées syriennes en Jordanie posent dans le costume de leur...
Partager: 
<strong>Aya Mhanna, une psychologue libanaise pas comme les autres</strong>
A 29 ans, Aya Mhanna, psychologue clinicienne et psychothérapeute du Metn, au Liban, parle avec dévouement de son métier. Après...
Partager: 
Première d'Antigone le 11 décembre 2014, jouée au théâtre Al Madina de Beyrouth © Tabitha Ross
Avec plus d'un million de réfugiés syriens, plus que tout autre pays de la région, le Liban vit de plein fouet et au quotidien la crise syrienne qui dure depuis bientôt quatre ans. Parmi eux, les femmes sont nombreuses et des associations tentent de leur apporter une aide particulière. Une vingtaine d'exilées syriennes sont ainsi devenues comédiennes le temps de quelques soirées de représentation d'une pièce de théâtre mythique.
Partager: 
Le docteur Ibtihaj Khalil reçoit une Syrienne venue pour un test de grossesse ©Melinda Trochu
Prises dans la tourmente de la guerre civile, elles n'échappent à personne : selon l'organisation internationale des droits...
Partager: 
Deux réfugiés syriennes portent de l'eau, dans le camp de Zaatari, en Jordanie,  2013. (KHALIL MAZRAAWI / AFP)
Comme dans son livre sur le harem de Kadhafi, Annick Cojean n'épargne aucun détail au lecteur du quotidien français le Monde à...
Partager: 
Une réfugiée syrienne au micro de l'émission “Hiya“ (“Elle“ en arabe) ©Photo : Laurence Geai
Faire participer les femmes aux processus de paix en Syrie, tel était le thème de la réunion à huis clos organisée par...
Partager: 
Des Syriennes font la queue pour s'inscrire auprès du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) à Arsal, au Liban, le 19 novembre 2013 (Photo Joseph Eid. AFP)
Dans un document rendu public le 27 novembre 2013, Human Rights Watch, organisation internationale de vigilance sur les droits...
Partager: 
En fuite de leur pays toujours en guerre, où l'arme des viols est parfois employée, au Liban voisin où elles ont trouvé asile,...
Partager: 
Le viol est une principales raisons qui pousse des femmes et des jeunes filles syriennes à fuir leur pays, plongé dans un conflit sanglant depuis bientôt 22 mois, selon l'organisation International Rescue Committee (IRC). Afp
Le viol est une principales raisons qui pousse des femmes et des jeunes filles syriennes à fuir leur pays, plongé dans un conflit...
Partager: 

Pages