Révolutions arabes : regards croisés de femmes gardiennes de mémoire

<span class="tooltip" id="previewtooltip_5bcef5d5c980498c99bf14019a6150f6" style="top: -87px; left: 19.05px; display: block;">Des Egyptiennes chantent des slogans lors d'une manifestation sur la place Tahrir au Caire, le 1er avril 2011. </span><br />

Quatre ans après les soulèvements de 2011 que reste-t-il de ces "révolutions", de ces "printemps" ? Dans une série d'interviews croisées intitulée "Ma Joconde, ma Guernica, mon Amour", la féministe Camille Leprince donne la parole à des femmes gardiennes de mémoire, ​de part et d'autre de la Méditerranée. 

Les Nouvelles Antigones, une agora unique de résistance, pour les femmes de la Méditerranée
Elles sont blogueuses, écrivaines, poétesses. Elles vivent autour de la mer Méditerranée et ont choisi Internet pour s’exprimer,...
Partager: 
Des femmes marchant vers Versailles pour réclamer du pain en octobre 1789.
Premier volet de la série "regards croisés sur les révolutions arabes". En Algérie, la militante féministe, réalisatrice et...
Partager: 
<p>Des Egyptiens manifestent devant le ministère de l'Intérieur, le 29 janvier 2015, en brandissant des images de la militante Shaimaa el-Sabagh, tuée lors d'une marche célébrant l'anniversaire de la révolution dans le pays. </p>
Que retient-on de ces "révolutions", de ces "printemps", quatre ans après les soulèvements de 2011 ? Quels rôles ont tenu les...
Partager: 

Pages

  • 1