Terriennes

Sauvons l'Iranienne Sakineh de la lapidation

Alors que le comité international contre la lapidation avait annoncé sa libération jeudi 9 décembre, l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani est toujours détenue de la prison de Tabriz selon la chaîne iranienne Press-TV.

Cette femme de 43 ans a été condamnée à la pendaison pour son implication dans le meurtre de son mari et un autre à la lapidation pour d'autres charges d'adultère.

Sous la pression internationale, Téhéran avait suspendu, début juillet, sa décision de justice mais ne l'a jamais levée.

dans

Notre dossier