Impliquées volontairement, ou malgré elles, les femmes n'hésitent pas à user de violence, comme les hommes, à leurs côtés

Laura Passoni raconte ses 9 mois passés à Raqqa en Syrie, au coeur de l'Etat islamique dans un livre <em>"Au coeur de Daesh avec mon fils".</em>
Laura Passoni, une Belge convertie, a rejoint l’Etat islamique en Syrie en 2014, avec son fils et son mari. Imaginé comme un lieu...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Quatre jeunes femmes s'apprêtaient donc à passer à l'acte en France et à y commettre des attentats. Politiques et médias se...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Sur la photo, on voit cette femme tituber, brandissant une chose floutée au dessus d'elle
Une nounou, une niania comme on les appelle en russe, a été arrêtée près d'une station de métro moscovite le lundi 29 février...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Pas moins de 3645 aspirants au djihad en France, dont 40% de femmes. Ce sont les premiers chiffres communiqués par le ministère...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des femmes franchissant la frontière entre la Turquie et la Syrie mercredi 17 juin 2015 ©AP Photo/Lefteris Pitarakis
Parmi les auteurs des attentats du 15 novembre 2015 à Paris, Hasna Aitboulahcen, morte avant d'avoir été arrêtée. Des jeunes...
Partager: 
Ajouter un commentaire
En février 2015, Amira Abase à gauche, 15 ans, Kadiza Sultana, 16 ans, et Shamima Begum franchissaient les portes de l’aéroport de Gatwick au Sud de Londres, avant d’attraper leur vol pour la Turquie, puis de passer dans zones contrôlées par l’Etat islamique. Depuis, leurs familles sont sans nouvelles.
Les départs de jeunes Français pour la Syrie n'épargnent pas les femmes. Le gouvernement français lance une campagne vidéo, avec...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Image d'illustration pour évoquer Umm Sayyaf. Elle avait la charge d'organiser l'esclavage sexuel pour les combattants du groupe Etat islamique mais aussi de régenter une police des moeurs sur ces prisonnières estimées à plusieurs milliers.
Umm Sayyaf est aujourd'hui en prison en Irak. Avant son arrestation par les Américains, elle animait un réseau chargé de gérer l'esclavage sexuel des femmes du "califat". Un sinistre commerce parfaitement réglementé. Et très lucratif.
Partager: 
Ajouter un commentaire
Fillettes nigérianes qui ont fui le Nigeria et Boko Haram pour le Tchad. Elles sont réunies dans un camp de l'Unicef, le 4 mars 2015
Une nouvelle attaque suicide menée mercredi 22 juillet au nord du Cameroun implique une fois encore des jeunes filles équipées...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Elles ont pour maris des combattants du groupe Etat islamique, ou des djihadistes prêts à commettre des attentats en Europe. Ces...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Une combattante algérienne détenue sous l'oeil d'un soldat français pendant la guerre d'Algérie - DR
Longtemps, il n'y eut pas de mots pour qualifier, raconter, nommer la guerre d'Algérie, dont on marque ce 1er novembre 2014, le...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des femmes du monde entier rejoignent les rangs jihadistes ©AFP/Zac Baillie
Près d'Alep, en Syrie, les jihadistes de l’État islamique ont ouvert une agence matrimoniale destinée aux femmes "désireuses de...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Soha Bechara ©Soha Bechara
Emprisonnement arbitraire, tortures, isolement, électrocution… Soha Bechara les a subis avec d'autres détenues dans une prison...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Oksana Aslanov, la kamikaze suspectée d'être à l'origine de l'attentat kamikaze du 29 décembre.
D'un attentat meurtrier à l'autre en Russie, comme celui de ce 29 décembre à Volgograd, elles occupent avec une prégnance...
Partager: 
Ajouter un commentaire

Pages