Une super-héroïne en burqa fait polémique au Pakistan

L'affiche de “Burqa Avenger“.
L'affiche de “Burqa Avenger“.

Pas de bustier serré à la Wonder Woman ni de combinaison moulante à la Catwoman. Dans un tout nouveau dessin animé pakistanais, la super-héroïne fait le bien… en burqa. C'est la Vengeresse en burqa. Un modèle féminin inédit qui fait polémique dans ce pays musulman rongé par l'islamisme radical. 

dans
Le jour, Jiya est institutrice dans la ville fictive de Hawalpur. La nuit, elle enfile son voile noir qui la recouvre de la tête aux pieds, et se bat pour l'éducation des filles à coups de crayons et de livres dans une parfaite maîtrise des arts martiaux. Elle devient la vengeresse en burqa (Burka Avenger en anglais). Un ingénieux mélange du super héros à l'américaine et du ninja à la japonaise sur fond de musique traditionnelle électro-pop.

Très attendu, le dessin animé pakistanais a été diffusé pour la première fois dimanche dernier, le 28 juillet 2013, en plein ramadan, sur la chaîne privée GEO. Un premier épisode qui a fait polémique.


Bande annonce en anglais de "La Vengeresse en burqa"

Ancienne cambrioleuse, jouant entre le bien et le mal, le personnage de Catwomen est introduit dans Batman en 1940.
Ancienne cambrioleuse, jouant entre le bien et le mal, le personnage de Catwomen est introduit dans Batman en 1940.
Un modèle d'émancipation ?

Pour l'auteur de la série, qui est le célèbre chanteur de pop pakistanaise Haroon Rashid, Burka Avenger est « un vrai modèle pour les enfants ». Elle dénonce un problème de fond : la non scolarisation des filles. Au Pakistan, plus de la moitié des filles ne sont pas inscrites à l'école.

Une situation décriée il y a quelques semaine par une jeune militante, en chair et en os, Malala Yousafzaï. Le jour de ses 16 ans, le 12 juillet 2013, cette miraculée d'une attaque des talibans a livré  un vibrant plaidoyer à l'ONU en faveur de l'accès à l'éducation, affirmant que « les crayons et les livres » constituaient les armes « les plus puissantes » contre l'extrémisme.

Wonder Woman est une super-héroïne de bande dessinée américaine créée par William Moulton Marston (sous le pseudonyme de Charles Moulton) en décembre 1941.
Wonder Woman est une super-héroïne de bande dessinée américaine créée par William Moulton Marston (sous le pseudonyme de Charles Moulton) en décembre 1941.
Mais au Pakistanais, des voix de femmes s'élèvent contre le choix de la burqa pour cette super héroïne. « Les motivations derrière cette série sont nobles (…). Mais est-il juste de prendre une burqa et de la rendre "cool" auprès des enfants, de laver le cerveau de jeunes filles pour leur faire croire qu'une burqa vous donne du pouvoir alors qu'en fait elle vous en prive », a questionné sur son blog la féministe pakistanaise Riba Shah.

De son côté, l'auteur fait valoir que l'héroïne ne porte pas le voile quand elle enseigne et n'enfile la burqa que pour des raisons pratiques : « Ce n'est pas une signe d'oppression. Elle utilise la burqa pour dissimuler son identité comme tous les super héros, précise Haroon Rashid à l'agence de presse AP. Comme c'est une femme, on aurait pu l'habiller comme Catwoman ou Wonder Women mais ça n'aurait sans doute pas fonctionné au Pakistan. »

« L'éducation est exactement ce dont nous avons besoin »

04.08.2013Récit par Cécile Adobati
« L'éducation est exactement ce dont nous avons besoin »