Terriennes

#VisibleWomen, un hashtag pour accroître la visibilité et l’embauche des créatrices

Kelly Sue DeConnick, scénariste de comics, à l'origine de la campagne #VisibleWomen pour mettre en valeur le travail des femmes dans le domaine artistique.
Kelly Sue DeConnick, scénariste de comics, à l'origine de la campagne #VisibleWomen pour mettre en valeur le travail des femmes dans le domaine artistique.
(c) Wikipedia

La célèbre scénariste de comics, Kelly Sue DeConnick, a lancé en août 2017 le hashtag, mot dièse, #VisibleWomen pour inciter les femmes à publier leurs œuvres d’art. Le succès inattendu de cette opération a permis de créer une base de données d’artistes femmes à destination des employeurs de cette industrie qui s'emparent d'ores-et-déjà de cet outil. Une autre campagne est prévue le 18 février 2018. 

dans
A ses amis qui venaient lui demander des recommandations d’autrices féminines dans le secteur des comics, la scénariste et féministe américaine Kelly Sue DeConnick a tenu à apporter une réponse. « Il y a une perception telle, que les professionnels s’imaginent qu’il n’y a pas de femmes qualifiées dans l’industrie du comics, s’étonne l’autrice américaine de scénarii de plusieurs séries (Captain Marvel, Ghost, Bitch Plane). Or, elles existent.»

Une base de données de créatrices 

Pour le prouver sa société de production Milkfed, co-fondée avec son époux Matt Fraction, également scénariste de comics, a donc lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour promouvoir le travail artistique des femmes. Comme l’explique Milkfed sur sont site internet, l’opération est étendue à différents corps de métiers dans le domaine de la création. Et précise que l’objectif est « d’accroître la visibilité des femmes dans notre industrie et de vous trouver du travail.»
 
Les gens essaient vraiment d’embaucher des femmes et c’est une très bonne chose.  Kelly Sue DeConnick, scénariste de comics
Après une première édition en mars 2016  - destinée exclusivement aux dessinatrices -  qui a rencontré peu d’échos, la seconde session qui remonte tout juste au 7 août 2017 a connu, cette fois-ci, un succès considérable. De nombreuses professionnelles et amatrices du monde entier, scénaristes, graphistes, illustratrices de bande-dessinée, coloristes, photographes, expertes en calligraphies se sont emparé du mot-clé #VisibleWomen en publiant leurs œuvres d'art sur la toile avec un lien vers leur porte-folio.  
  
Au total, Milkfed a enregistré 250 participantes.  « Mais ce qui fut, selon moi, plus intéressant encore que le nombre de personnes ayant participé, c’est le nombre d’employeurs qui m’ont ensuite demandé un accès à la base de données que nous avons constituée après l’opération, confie Kelly Sue Deconnick. D’après notre dernier décompte. Nous avons eu soixante douze demandes de la part de recruteurs. Les gens essaient vraiment d’embaucher des femmes et c’est une très bonne chose. »

Opération #VisibleWomen le 18 février 2018

D'autant plus que le domaine des comics, par exemple, souffre de la sous-représentation féminine, alors que les femmes constituent la moitié des lecteurs. Le journal Le Monde rapporte « qu’en mai 2017, le pourcentage de femmes dans les équipes créatives de DC Comics et de Marvel était d’environ 15 %, selon l’historien des comics Tim Hanley
 
Pour augmenter le taux de femmes dans cette industrie et plus largement dans le monde de la création artistique, la société Milkfed a donc d’ores-et-déjà prévenu sur son site et Kelly Sue Deconnick sur Twitter, qu’elle lancera une nouvelle opération le 18 février 2018. Il ne vous reste plus que cinq mois pour constituer votre porte-folio. Et être au goût de Kelly Sue Deconnick qui a épinglé ce post sur son compte : "Mon orientation sexuelle, c'est des gens qui sont bons dans leur boulot". 
Suivez Lynda Zerouk sur Twitter : @lyndazerouk