Les Tunisiens se sont rassemblés à Sidi Bouzid, le 7 janvier 2016, cinq ans après l'immolation de Mohamed Bouazizi qui déclenché la révolution. 

Cinq ans après la révolution portée par la rue qui a engendré une transition démocratique réussie dans le pays, la désillusion gagne de nombreux Tunisiens. Depuis la mort d'un jeune chômeur dans la région déshéritée de Kasserine, la colère gronde à nouveau. 

Le 3 août 2016, Youssef Chahed, économiste libéral de 41 ans, a été chargé par le chef de l'État de former un nouveau...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Habib Essid, le 27 octobre 2015
Dans la nuit de samedi à dimanche, un vote de défiance au Parlement a écarté le gouvernement de Habib Essid en Tunisie. La fin de...
Partager: 
Ajouter un commentaire
225 000 euros, cela paraît bien modeste à l'échelle d'un pays, mais pour la Tunisie, à qui la Suisse va restituer cette somme,...
Partager: 
Ajouter un commentaire
La Tunisie a annoncé la fin de la construction d'un "système d'obstacles" à sa frontière avec la Libye, d'où venaient les auteurs...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Devant la dégradation de la situation dans le pays après plusieurs jours de manifestations, le Premier ministre Habib Essid a...
Partager: 
Ajouter un commentaire
La contestation sociale croît en Tunisie depuis la mort d'une jeune chômeur à Kasserine. Les revendications sont les mêmes qu'en...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des forces de police tunisiennes font face à des manifestants dans la ville d'Ennour, près de Kasserine, le 20 janvier 2016. 
Manifestations et affrontements avec la police se sont multipliés en Tunisie depuis le décès d’un jeune chômeur, samedi 16 janvier, à Kasserine. Un mécontentement qui rappelle celui exprimé avant la révolution, mais qui intervient 5 ans après la chute de Ben Ali dans un pays qui ne parvient pas à relever son économie. 
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des familles de victimes de la révolution de 2011 manifestent le 14 janvier 2016, cinq ans après la chute du président Zine el-Abidine Ben Ali.  
Le 14 janvier 2011, le président tunisien Ben Ali quittait le pouvoir dans un pays en pleine révolution. Cinq ans après, tout...
Partager: 
Ajouter un commentaire
A Sidi Bouzid, une femme marche devant un bâtiment le 10 octobre 2011 recouvert d'un graffiti "Mobilisez vous pour vos droits". C'est de cette ville qu'est parti le mouvement de révolte qui a soulevé tout le pays en 2010.  
Economie en berne, menace sécuritaire, atteintes aux libertés individuelles, la Tunisie peine aujourd'hui à stabiliser sa...
Partager: 
Ajouter un commentaire

Pages

  • 1