Afrique

Algérie : la légende du football algérien Rabah Madjer condamné à six mois de prison ferme

Rabah Madjer, à droite, inscrit le premier but de son équipe contre l'Allemagne le 16 juin 1982 lors de la Coupe du monde en Espagne.
Rabah Madjer, à droite, inscrit le premier but de son équipe contre l'Allemagne le 16 juin 1982 lors de la Coupe du monde en Espagne.
AP/Archives

L'ex-attaquant vedette de l'équipe de football d'Algérie et du FC Porto et ancien sélectionneur national, Rabah Madjer, a été condamné à Alger à six mois de prison ferme pour des malversations comptables, selon la presse locale.

Rabah Madjer, 63 ans, a été condamné par un tribunal d'Alger pour de "fausses déclarations" comptables, de même qu'un co-accusé, présenté sous l'identité de Brahim M. par la presse algérienne. Début juin, le procureur avait requis 18 mois de prison ferme à l'encontre de l'ancien footballeur.

(Re)lire : Riyad Mahrez : l'ascension folle du "déjoueur" de pronostics

Six mois de prison pour "fausses déclarations" comptables

Les autres poursuites engagées pour "faux et usage de faux" et "escroquerie" ont été abandonnées. Les deux co-accusés, qui ont dix jours pour faire appel, devront également payer une amende de 500.000 dinars (3.200 euros) à la partie plaignante, l'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP).

Rabah Madjer, qui possédait deux journaux, Al Balagh et Al Balagh Erriadhi, aurait continué à encaisser des chèques de publicité publique de l'ANEP un an après la fermeture des deux publications.

(Re)lire : Football : qui sont les joueurs africains qui ont brillé en Ligue

Madjer est connu pour son but inscrit sur une talonnade lors de la Coupe des clubs champions avec le FC Porto face au Bayern Munich en 1987. Il a donné son nom à ce geste.

 


Rabah Madjer a disputé deux coupes du Monde avec l'Algérie en 1982 et en 1986. En 1982, l'attaquant est titulaire lors des trois matches disputés par sa sélection au premier tour. Il ouvre la marque lors de la rencontre opposant l'Algérie à l'Allemagne match remporté par les « Verts » sur le score de 2-1. Pour sa première participation, l'Algérie est éliminée à la différence de buts.

Il a également été le sélectionneur des Fennecs, l'équipe nationale d'Algérie, durant huit mois avant d'être limogé fin juin 2018 après une série de mauvais résultats.

(Re)lire : Youcef Belaili : le parcours chaotique d'un génie du football algérien