Au Sahel, la guerre contre les djihadistes

La force conjointe du G5 Sahel annoncée en février dernier, dont l'effectif pourrait atteindre 5000 hommes, devra s'approprier ce terrain et le quadriller pour empêcher de nouveaux sanctuaires terroristes. 

Le sommet sur la situation au Sahel, qui réunira la France et ses partenaires africains, se tiendra les 15 et 16 février 2021 à N'Djamena, a indiqué la présidence française. Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso, Mauritanie : depuis les années 2000, les pays du Sahel sont confrontés à une insurrection djihadiste. Au cours des dernières années, le Mali et le Burkina Faso ont fait face à des attaques terroristes répétées et souvent meurtrières. La crise au Sahel trouve son origine dans la guerre civile algérienne, lorsque les groupes salafistes, en premier lieu le GSPC issu du GIA, se sont repliés vers le sud. Depuis, les groupes armés se sont multipliés. La présence dans la région de l'opération française Barkhane, mais aussi de la mission de l'ONU au Mali (Minusma), ou encore la lente mise en place du G5 Sahel, ne semblent pas endiguer le phénomène.
 

6 : 41
Retrait de la France, persistance des attentats, déploiement d'autres puissances internationales,... À quelles évolutions politiques et sécuritaires...
Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. (photo prise le 12 janvier 2023)
De nombreux membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont souligné ce 27 janvier l'impossibilité d'un "statu quo" pour la mission...
Des enfants faisant des exercices de sécurité en cas d'attaque dans leur école à Dori, dans le nord-est du Burkina Faso en octobre 2020, une région qui est la proie fréquente de raids djihadistes.
Au moins une dizaine de civils ont été tués le 26 janvier lors de deux attaques de djihadistes présumés dans le centre-ouest du...
ARCHIVES - Manifestations contre la France et le bloc régional ouest-africain connu sous le nom de CEDEAO dans les rues de Ouagadougou au Burkina Faso, le mardi 4 octobre 2022.
Le Mali l'a remplacée par les Russes, le Burkina Faso ne veut plus d'elle et les djihadistes étendent leurs zones d'influence. En...
9 : 43
Le Burkina Faso à son tour à la France de retirer ces troupes d'ici un mois. Cette situation rappelle le départ des soldats français du Mali mais...
1 : 59
300.000 déplacés internes et réfugiés se sont massé près de la ville de Diffa, située dans le sud-est du pays, afin de fuir les violences du groupe...
Photo d'archive de soldats de la force Barkhane quittant leur base de Gao au Mali en juin 2021. C'est au tour des hommes de la force Sabre de quitter le Burkina Faso désormais selon une annonce faite par l'Élysée ce 25 janvier 2023.
La France retirera ses troupes du Burkina Faso d'ici "un mois", indique ce 25 janvier le ministère français des Affaires étrangères. Il répond à l'information officielle faite mardi 24 janvier par le gouvernement burkinabé qui a dénoncé les accords de défense liant les deux pays.
Le Burkina Faso demande aux troupes militaires françaises de quitter le pays d’ici un mois. Cette situation rappelle le départ...
Le président français Emmanuel Macron et le président de la transition au Burkina Faso Ibrahim Traoré.
Les autorités du Burkina Faso ont confirmé ce lundi 23 janvier avoir demandé le départ des troupes françaises basées à...
1 : 12
La Conférence pour la paix se poursuit en Mauritanie. Les participants discutent des moyens pour endiguer la montée de l'extrémisme en Afrique,...
Image d'illustration - Une cinquantaine de femmes ont été enlevées par des djihadistes présumés, entre jeudi 12 et vendredi 13 janvier, au nord du Burkina Faso.
Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits humains a exigé lundi 16 janvier la libération "immédiate et inconditionnelle" d'une...
Des soldats fidèles au putchiste, le capitaine Ibrahim Traoré, devant l'Assemblée nationale après la nomination de ce dernier en tant que président de transition, le 14 octobre 2022. 
Une cinquantaine de femmes ont été enlevées, jeudi 12 et vendredi 13 janvier par des djihadistes présumés à Arbinda, dans le nord...
Les combats entre les soldats des forces maliennes et les djihadistes ont eu lieu entre Ségou et Mopti. 
Quatorze soldats maliens ont été tués et onze blessés mardi lors d'affrontements avec les djihadistes dans le centre du pays,...

Pages