Au Sahel, la guerre contre les djihadistes

La force conjointe du G5 Sahel annoncée en février dernier, dont l'effectif pourrait atteindre 5000 hommes, devra s'approprier ce terrain et le quadriller pour empêcher de nouveaux sanctuaires terroristes. 

Le sommet sur la situation au Sahel, qui réunira la France et ses partenaires africains, se tiendra les 15 et 16 février 2021 à N'Djamena, a indiqué la présidence française. Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso, Mauritanie : depuis les années 2000, les pays du Sahel sont confrontés à une insurrection djihadiste. Au cours des dernières années, le Mali et le Burkina Faso ont fait face à des attaques terroristes répétées et souvent meurtrières. La crise au Sahel trouve son origine dans la guerre civile algérienne, lorsque les groupes salafistes, en premier lieu le GSPC issu du GIA, se sont repliés vers le sud. Depuis, les groupes armés se sont multipliés. La présence dans la région de l'opération française Barkhane, mais aussi de la mission de l'ONU au Mali (Minusma), ou encore la lente mise en place du G5 Sahel, ne semblent pas endiguer le phénomène.
 

1 : 27
Sept soldats togolais et un soldat égyptien avaient été tués par un engin explosif dans le centre du pays. Ils sont morts la semaine dernière dans la...
Le président de la transition au Mali, Assimi Goïta, et le président français Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron se rendra ce lundi 20 décembre à Bamako pour rencontrer le président de transition malienne, le colonel Assimi...
1 : 31
Après Kidal et Tessalit, les soldats français quittent Tombouctou, après quasiment 9 ans de présence. Ils laissent désormais plus de place à l'armée...
1 : 30
Les soldats français quittent leur base de Tombouctou après quasiment neuf ans de présence pour lutter contre les groupes djihadistes. Après Kidal et...
Un soldat de la force Barkhane à Gao, Mali, le 9 juin 2021. Depuis six mois, l'armée française redéploit son effectif présent au Mali. Après les bases de Kidal et Tessalit, les soldats français quittent Tombouctou pour aller à Gao le 14 décembre 2021. De 5 000 militaires français au Sahel à l'été 2021, il ne devrait y en avoir que 3 000 à l'été 2022.
Ce 14 décembre, l'armée française quitte la base de Tombouctou, une ville qu'elle avait libérée des djihadistes en 2013. Le...
Une patrouille de soldats français à Tombouctou, le 29 septembre 2021. Ce 14 décembre au soir, la base militaire sera rendue aux soldats maliens.
La base militaire de Tombouctou sera rendue ce 14 décembre à l’armée malienne, dans le cadre du retrait de l’opération Barkhane....
Le 27 novembre, des manifestants à Ouagadougou demandent la démission du président Kabore après l'attaque djihadiste d'Inata qui a causé la mort de 57 personnes dont 53 gendarmes burkinabé. 
Face à la contestation populaire croissante, le président Kaboré a accepté la démision du premier ministre Dabiré après trois ans à la tête du gouvernement. Une décision attendue face à la détérioration de la situation sécuritaire qui menace l'existence même de l'Etat. Entretien avec Gilles Yabi fondateur du groupe de réflexion citoyen de l'Afrique de l'ouest Wathi.
L'expansion du djihadisme dans les pays côtiers du Golfe de Guinée est au cœur des discussions du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. 
Alors que la région du Sahel est toujours fortement touchée par les violences djihadistes, celles-ci gagnent du terrain sur les...
Le président sénégalais Macky Sall arrive pour un dîner à l'Elysée dans le cadre du Forum de Paris sur la paix, à Paris, le 11 novembre 2021. Le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique est organisé à son initiative. 
Le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique, 7ème du nom, s’ouvre, pour deux jours, lundi 6 décembre à Dakar, au Sénégal....
Des soldats français de Berkhane arrivant à Gao, au Mali, le 9 juin 2021.<br />
 
Une manifestation de la société civile prévue ce dimanche 5 décembre à Niamey contre les bases militaires étrangères a été...
Un convoi logistique de la Minusma en route de Gao à Kidal, 16 février 2017, Mali.
Deux explosions ont ciblé dimanche un camp de la Mission de l'ONU au Mali à Gao, dans le nord du pays, occasionnant des dégâts...
1 : 35
L'annonce a été faite samedi par le gouvernement malien : 31 personnes ont été tuées et 17 blessées vendredi 4 décembre dans l'attaque par des...
Des djihadistes présumés ont tué 31 personnes ce vendredi 3 décembre, au centre du Mali. Ils ont ouvert le feu sur un bus...

Pages