Afrique

Barrages Mondial 2022 : deux chocs et cinq fauteuils pour dix prétendants africains

Le capitaine algérien, Riyad Mahrez, durant la rencontre face à la Sierra Leone, à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations 2022, au stade Japoma de Douala, au Cameroun, le 11 janvier 2022.
Le capitaine algérien, Riyad Mahrez, durant la rencontre face à la Sierra Leone, à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations 2022, au stade Japoma de Douala, au Cameroun, le 11 janvier 2022.
Sunday Alamba (AP)

Un mois et demi après la fin de la 33ème Coupe d’Afrique des Nations, une nouvelle échéance importante va se profiler pour dix nations africaines. Les barrages (24-25 mars et 28-29 mars) pour la Coupe du monde prévue en fin d’année au Qatar ne réservent que cinq fauteuils à la zone Afrique. Avec deux chocs au programme : Cameroun-Algérie et surtout Égypte-Sénégal, une sorte de match retour après la finale de la CAN.

Les Fennecs pour une première face au Cameroun

C’est au Cameroun que l’impressionnante série de 35 matchs d’invincibilité – la deuxième plus longue de l’histoire, à égalité avec l’Espagne et le Brésil – des Algériens s’est interrompue, sans fard. Le 20 janvier, les hommes de Djamel Belmadi ont quitté Douala par la petite porte, à l’issue de la phase de poule, au sortir d’une deuxième défaite en trois matchs face à la Côte d’Ivoire (3-1).  

Fin mars, les Fennecs auront l’occasion de chasser le mauvais souvenir camerounais s’ils parviennent à écarter le Cameroun, qu’ils affronteront lors des barrages pour le Mondial 2022 au Qatar (21 novembre – 18 décembre). Une double confrontation d’envergure qui laissera sur le carreau l’une des de ces deux nations majeures du continent et avec elle, ses joueurs phares. L'occasion également d'une première pour l'Algérie qui n'a jamais disposé du Cameroun en match officiel. 

Si chacun des camps aurait sans doute privilégié un tirage plus clément, au moins les coéquipiers de Ryad Marhez bénéficient-ils du match retour à la maison.
 
Le Camerounais Karl Toko-Ekambi (au centre) célèbre son but avec ses coéquipiers  lors du 8ème de finale de la CAN 2022 face aux Comores au stade Olembe à Yaoundé, le 24 janvier 2022.
Le Camerounais Karl Toko-Ekambi (au centre) célèbre son but avec ses coéquipiers  lors du 8ème de finale de la CAN 2022 face aux Comores au stade Olembe à Yaoundé, le 24 janvier 2022.
Themba Hadebe (AP)

Un match dans le match lors d’Égypte-Sénégal

Autre opposition de premier ordre, le duel entre les deux finalistes de la dernière Coupe d'Afrique des nations : Sénégal et Egypte.

Mohamed Salah et ses coéquipiers ont l'occasion de prendre leur revanche sur les Lions de la Téranga avec à leur tête Sadio Mané. Les deux compères d’attaque du Liverpool FC, cador du championnat d’Angleterre, incarnent la force de frappe offensive de leur sélection nationale respective.

Le virevoltant Sadio Mané, épaulé, entre autres, par les solides Edouard Mendy (Chelsea FC) et Kalidou Koulibaly (Naples SSC) derrière, tentera d’emmener sa patrie à sa troisième Coupe du monde, soit autant que l’Egypte.
  L’affiche entre le Nigeria et le Ghana de la fratrie Ayew, deux équipes de rang similaire, promet par ailleurs un spectacle plaisant.

Pour le compte des deux autres confrontations, le Maroc et la Tunisie devront respectivement se défaire de la République démocratique du Congo (RDC) et du Mali s’ils veulent être de la partie le 21 novembre.
 
Le programme des matchs de barrage pour la coupe du Monde de la zone Afrique
(Matchs aller les 24 et 25 mars, matchs retour les 28 et 29 mars)

Cameroun-Algérie
Égypte-Sénégal
Ghana – Nigeria
RDC – Maroc
Mali – Tunisie