Burkina Faso : exemple de transition démocratique ?

Des citoyens burkinabés réunis près d'un bâtiment du gouvernement de transition à Ouagadougou, le 31 octobre 2014.<br />

Après la chute de l'ancien président Blaise Compaoré en octobre 2014, le Burkina Faso avait entamé une période de transition, qui devait être marquée par des élections présidentielle et législatives le 11 octobre 2015. Mais le 16 septembre, des putschistes menés par le général Diendéré ont annoncé la destitution du président et la dissolution des instances de transition avant, finalement, de redonner le pouvoir à Michel Kafando. Après cette période d'instabilité, l'élection présidentielle a finalement eu lieu le 29 novembre 2015, dans un climat apaisé. Roch Marc Christian Kaboré du parti MPP est devenu le président du Burkina Faso, élu démocratiquement, avec près de 54% des voix.

Blaise Compaoré, l'ex-président du Burkina Faso © AFP
Alors que l’armée burkinabée doit assurer la transition après la démission du président Blaise Compaoré, ce dernier s’est refugié...
Ce jeudi 30 octobre, les événements se sont accélérés. Les manifestants ont pris d'assaut la télévision nationale, l'Assemblée...

Pages