Burundi : le pays déstabilisé

Le Burundi traverse une crise politique importante depuis plusieurs mois. La candidature, et finalement la réélection pour un 3e mandat en avril 2015, du président sortant Pierre Nkurunziza a soulevé de nombreuses manifestations dans le pays. Ces protestations ont été fortement réprimées par le pouvoir qui refuse le déploiement d'une force africaine alors que les violences se poursuivent. 

Le président Pierre Nkurunziza vote à Ngozi, le 21 juillet 2015. Sa candidature à un 3e mandat a déclenché une crise politique et des violences.
En octobre dernier, en toute discrétion, la France et le Burundi ont décidé la reprise de leurs relations bilatérales, à travers...
L’ONG Avocats Sans Frontières a décidé de fermer, vendredi 14 décembre, son bureau au Burundi. Pour ne pas avoir à répondre à des...
Alors qu'il vient de faire adopter une nouvelle constitution lui permettant, théoriquement, de se maintenir au pouvoir jusqu'en...
Forte affluence dans les bureaux de vote au Burundi. Près de cinq millions d'électeurs étaient appelés à voter au très...
C'est l'heure de vérité pour président du Burundi. Pierre Nkurunziza saura ce 17 mai si sa quête du pouvoir absolu a abouti. Tout...
Pierre Nkunrunziza et Paul Kagame<br />
Crédits photos : ©Jerome Delay et ©Geert Vanden Wijngaert
Comment expliquer que le Rwanda et le Burundi, deux pays à la même composante ethnique, soient aujourd'hui deux pays...
Après trois ans d'une crise ayant fait au moins 1 200 morts et plus de 400 000 réfugiés, les Burundais doivent se prononcer jeudi 17 mai 2018 par référendum sur une réforme constitutionnelle très contestée qui permettrait au président Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005, de rester en place jusqu'en 2034.
A moins d'une semaine du référendum constitutionnel contesté au Burundi, un groupe d'hommes armés a tué 26 personnes et blessé 7...
Au Burundi, le lancement de la campagne pour le référendum du 17 mai se fait dans un contexte sécuritaire tendu. Des vidéos...
L'une des plus belles voix de la musique africaine, Khadja Nin œuvre aussi pour le changement politique dans son pays. En mai...
Membres des Imbonerakure à la poursuite d'opposants, dans la capitale burundaise Bujumbura, le 25 mai 2015 
Plus de 2.000 membres des Imbonerakure organisent une marche dans le nord-est du Burundi pour une démonstration de force, qui...
L'ex-chef de la diplomatie burundaise, Alain Aimé Nyamitwe, démis le 20 avril 2018
Le président burundais Pierre Nkurunziza a procédé à un remaniement ministériel qui a vu notamment le départ de son chef de la...
L'inscription des électeurs pour le référendum constitutionnel prévu en mai 2018 et contesté par l'opposition a débuté jeudi au...

Pages