Afrique

Cameroun : Maurice Kamto revendique sa victoire

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Sans surprise, au Cameroun Paul Biya rempile pour un 7ème mandat. La cour constitutionnelle confirme sa réélection et le crédite de près de 71% des suffrages. Des chiffres faux rétorque l'opposant Maurice Kamto, arrivé 2ème. Le challenger le plus redouté de Paul Biya revendique toujours sa victoire.

Ceci est la démonstration imparable. Maurice Kamto ne se lasse pas de brandir ces documents. Selon lui, c'est la preuve irréfutable selon laquelle cette présidentielle c'est lui qu'il l'a remportée. 

Selon ses chiffres à lui le parti au pouvoir a fraudé massivement. Cela fait deux semaines qu'il n'en demord pas.

"J'aurais l'air de quoi après tout cela si je disais, oui c'est bien lui le vainqueur ? Ça voudrait dire que je n'étais pas sérieux dans ce que je disais. Je ne peux pas reconnaître un tel résultat", assure Maurice Kamto.

Kamto, président élu ? 

Non seulement Maurice Kamto ne reconnaît pas les résultats mais sur Twitter, l'opposant s'est déclaré être le président élu. Mais comment compte-il procéder pour faire valoir ce qu'il estime être son droit ?

Dans cette video publiée sur Youtube, il promet d'utiliser tous les moyens légaux...
sauf que le Conseil constitutionnel a tranché ce lundi et au Cameroun, une fois proclamés, les résultats ne peuvent être contestés.

Maurice Kamto compte-il sur la mobilisation de la rue ? Sans le dire directement, il semble que ce soit le cas.

"Le peuple camerounais est assez mûr, il fera ce qu'il voudra. On veut m'amener à dire : je n'y suis pour rien, il faut pas que le peuple camerounais descende dans la rue.  Je n'en dirai rien. Vous avez vu des marches en Allemagne et en Europe et franchement je n'ai rien organisé", souligne Maurice Kamto.

Une chose est sûre ce mardi matin, dans les rues de Yaoundé, les Camerounais semblait reprendre le cours normal de leur vie,  aucune mobilisation pro-Kamto n'a été signalée.