Afrique

CAN 2021 : le Cameroun ouvre le bal face au Burkina Faso et espère la victoire

Des supporters des Lions Indomptables encouragent leur équipe près du stade Japoma à Doula, au Cameroun, à quelques heures du coup d'envoi du match d'ouverture de la CAN 2021, où ils affrontent le Burkina Faso. 
Des supporters des Lions Indomptables encouragent leur équipe près du stade Japoma à Doula, au Cameroun, à quelques heures du coup d'envoi du match d'ouverture de la CAN 2021, où ils affrontent le Burkina Faso. 
Sunday Alamba/AP

Après des semaines d’incertitudes, le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations camerounaise a lieu ce 9 janvier. Les Lions Indomptables affrontent le Burkina Faso à 16h TU à Yaoundé. Il s’agit de la première CAN du sélectionneur de l’équipe du Cameroun, le Portugais Toni Conceiçao.

Une si longue attente... Le pays des Lions Indomptables n'avait plus organisé de CAN depuis 1972. Une anomalie pour ce pays majeur du foot africain, quintuple vainqueur du tournoi (1984, 1988, 2000, 2002 et 2017) et premier quart de finaliste mondial du Continent Noir, en 1990.

Chargement du lecteur...
L'attente a été encore plus longue pour Toni Conceiçao, qui découvre la Coupe d'Afrique à 60 ans. Il a effectué un parcours modeste dans des clubs portugais de second rang, Estrela de Amadora ou Belenenses, et des clubs roumains, notamment trois fois le CFR Cluj.

C'est ce qu'on m'a mis sur la table quand j'ai signé mon contrat : arriver au moins en finale de la CAN, tout faire pour la gagner.
Toni Conceiçao, sélectionneur de l'équipe du Cameroun

La pression de la victoire 

Et comme en 1972 les Lions avaient été domptés en demi-finale par le Congo (1-0), futur vainqueur, un échec vécu comme un drame national, le technicien a la pression… "C'est ce qu'on m'a mis sur la table quand j'ai signé mon contrat : arriver au moins en finale de la CAN, tout faire pour la gagner", explique Toni Conceiçao. 

Cela place la barre assez haut, mais nous sommes convaincus de pouvoir atteindre ces objectifs.Toni Conceiçao, sélectionneur de l’équipe du Cameroun

"Nous sentons bien que le peuple et l'historique du Cameroun nous y obligent. Cela place la barre assez haut, mais nous sommes convaincus de pouvoir atteindre ces objectifs", ajoute le Portugais. Il a rempli un prérequis de sa mission: qualifier les Lions pour les barrages de la Coupe du monde, dont le tirage au sort a lieu en pleine CAN, le 22 janvier à Douala.

"J’ai confiance en mon équipe"

Mais cette fois c'est la compétition que le Cameroun, cinq fois couronné, attend depuis 50 ans à la maison. "Nous avons une lourde responsabilité", admet le sélectionneur, "le peuple voudrait que l'équipe gagne, évidemment on ne peut pas garantir la victoire, mais je peux dire que l'équipe sera à son meilleur niveau, j'ai confiance en mon équipe". "Nous allons tout faire pour être là jusqu'au 6 février", le jour de la finale, a-t-il lancé.

Chargement du lecteur...

Ses Lions Indomptables vont déjà s'étalonner contre le nouveau Burkina Faso, une équipe "qui a grimpé plusieurs échelons dans la qualité et la compétitivité", prévient Toni Conceiçao. "En qualifications pour le Mondial, ils ont joué deux fois contre l'Algérie et n'ont perdu aucun match contre celle qui est tenante du titre".

On essaie de repartir avec une nouvelle génération, ils ont du talent.Firmin Sanou, entraîneur adjoint de l'équipe du Burkina Faso

"Nous sommes dans une phase de reconstruction", explique l'entraîneur adjoint des Étalons, Firmin Sanou. Des cadres comme Charles Kaboré, Jonathan Pitroipa ou Aristide Bancé, finalistes de la CAN-2013, ont pris leur retraite internationale. "On essaie de repartir avec une nouvelle génération, ils ont du talent", assure-t-il. "La seule chose qui va nous manquer est peut-être l'expérience, mais nous pouvons la compenser par la fougue de notre jeunesse et l'envie", poursuit Firmin Sanou.

 

Il y aura beaucoup d'émotions autour du match d'ouverture.Toni Conceiçao, sélectionneur de l’équipe du Cameroun 

Des tests positifs au Covid privent les Étalons de cinq joueurs pour ce match d'ouverture, dont trois titulaires, Saidou Simporé, Dango Ouattara et Oula Abass Traoré. À domicile, devant une foule fanatique, malgré la jauge à 80% réservée à l'équipe nationale et le casse-tête des tests, le Cameroun au complet est largement favori, emmené par son gardien André Onana et son ailier Karl Toko Ekambi, joueur de Lyon. "Il y aura beaucoup d'émotions autour du match d'ouverture", admet Toni Conceiçao, "à nous de les contrôler, nos émotions."