Afrique

CAN 2021 : le Sénégal réalise son rêve et remporte sa première couronne

Sadio Mané célèbre le but de la victoire qu'il a inscrit lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, face à l'Egypte.
Sadio Mané célèbre le but de la victoire qu'il a inscrit lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, face à l'Egypte.
Themba Hadebe/AP

Il aura fallu attendre 56 ans pour voir les Lions de la Téranga remporter leur première Coupe d’Afrique des Nations. Ils ont vaincu les Pharaons en séance de tirs aux buts, 4-2. Aucun but n’a été inscrit en temps réglementaire.

La malédiction du Sénégal est finalement brisée. Les Lions de la Téranga viennent de remporter la Coupe d’Afrique des Nations pour la toute première fois, en 29 participations. Ils affrontaient l’Egypte pour la finale, au Stade d’Olembé à Yaoundé. Le score final était de 0-0 à l'issue des prolongations. Les Sénégalais ont pris le dessus aux tirs aux buts, 4-2.
TVMONDE
Il s’agissait de la troisième participation à la CAN pour le Sénégalais Aliou Cissé. La première fois, il y était en tant que joueur. Puis, il y a participé en tant que sélectionneur. C’est finalement en tant qu’entraîneur qu’il peut désormais soulever le trophée. La veille, le Cameroun avait remporté son match contre le Burkina Faso, permettant aux Lions Indomptables de monter sur la troisième marche du podium de cette Coupe d'Afrique des Nations. 
 
Chargement du lecteur...
TV5MONDE

La rencontre a été marquée par de nombreuses fautes. Sur le plan offensif, elle n'a pas été particulièrement spectaculaire. Les Lions de la Téranga ont eu de nombreuses occasions de marquer, à commencer par un penalty manqué dans les premières minutes du match. La différence s'est faite dans les cages avec un Édouard Mendy sacré homme du match grâce à ses arrêts, notamment en séance de tirs aux buts. 
 
Chargement du lecteur...

La défense égyptienne  infranchissable

Si le Sénégal a dominé la première période, cela n’a pas été suffisant pour faire la différence face à la défense des Pharaons. Dès les premières minutes de jeu, l’Egypte écope d’un carton jaune. Mohamed Abdelmoneim fauche Sadio Mané. Dans la foulée, Mané tire un penalty pour le Sénégal, qui est arrêté par le gardien égyptien Mohamed Qobt Abou Gabal ALi, aussi connu sous le nom de Gabaski, surnommé le Grand Barrage. 

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Les Lions de la Téranga ont eu quatre bonnes occasions de marquer, toutes arrêtées, avant que l’Égypte n’ait sa première opportunité grâce à Mohamed Salah, à la 28e minute. C’est à ce moment que les Pharaons commenceront à dominer le match. À la 43e minute, Mohamed Salah donne des frissons aux supporters égyptiens avec un tir arrêté in-extremis par le gardien sénégalais Édouard Mendy. 

Au début de la deuxième mi-temps, le Sénégal revient en force avec plusieurs tentatives, sans parvenir à marquer. Les Pharaons défendent toujours bien leur terrain. À la 74e minute, l’Egypte manque une belle occasion de marquer, avec un tir de Mahmoud Hamdi, qui passe de justesse à côté des cages d’Édouard Mendy. Le temps réglementaire s’achève sans aucun but. Le Sénégal s’est créé moins d’occasions, alors que l’Egypte a été un peu plus dangereuse. Place aux prolongations.

Le Grand Barrage égyptien

Les Pharaons ont remporté leurs trois derniers matchs en prolongations. Gabaski arrête in extremis le tir de Bamba Dieng à la 91e minute. À peine dix minutes plus tard, le gardien égyptien réalise une nouvelle action spectaculaire en arrêtant un tir de la tête de Bamba Dieng. Le score est toujours de 0-0 à la fin de la première période de prolongation. 

À la 115e minute, Dieng revient à la charge et surprend le Grand Barrage, qui parvient toutefois à arrêter le tir. C’est le seul Sénégalais à se démarquer lors de cette prolongation. Aussitôt après, Ahmed Zizo a une opportunité de marquer mais Édouard Mendy arrête le tir. 

Chargement du lecteur...

Depuis 1986, les deux équipes se sont affrontées à douze reprises. L’Egypte a remporté la majorité des confrontations. Cette rencontre était également marquée par l’affrontement des deux meilleurs joueurs africains : Mohamed Salah, dans l’équipe égyptienne et Sadio Mané, dans l’équipe sénégalaise. Tous les deux évoluent comme attaquants à Liverpool.