Afrique

CAN 2021 : Mohamed Salah face à Sadio Mané, le duel de la finale Égypte-Sénégal

Sadio Mané et Mohamed Salah sont co-équipiers à Liverpool. 
Sadio Mané et Mohamed Salah sont co-équipiers à Liverpool. 
Rui Vieira / ASSOCIATED PRESS

Ils sont champions d'Europe ensemble, mais un seul sera champion d'Afrique. Les stars de Liverpool, l' Égyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Sadio Mané s'affrontent en finale de la CAN à Yaoundé au Cameroun. 

Pour l'instant ils sont vraiment à égalité: une Premier League (2020) et une Ligue des champions (2019) avec les Reds et une finale de Coupe d'Afrique perdue chacun. Les deux dernières. "Mo Salah" s'est incliné contre le Cameroun (2-1) en 2017, "Ballonbuwa" ("le sorcier du ballon") contre l'Algérie (1-0) en 2017.

Cette fois, plus que jamais peut-être, ils sont rivaux. Les deux stars de Liverpool Mohamed Salah et Sadio Mané s'affrontent en finale de la Coupe d'Afrique des Nations qui se tient à Yaoundé au Cameroun ce dimanche 6 février. Un véritable choc entre les Pharaons d'Égypte et les Lions de la Teranga. 

CAN : l'Égypte rejoint le Sénégal en finale

Chargement du lecteur...

Deux légendes du football africain

"Ce sont deux grands joueurs, deux grands du foot africains en train de marquer leur temps, forcément cette comparaison va arriver", sourit Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, pas surpris des nombreuses questions sur le match dans le match entre Salah et Mané.
 

Mais les deux ont une possibilité de réussir quelque chose de vraiment grand. C'est immense pour eux deux d'avoir atteint la finaleJürgen Klopp, coach de l'équipe de Liverpool

Le duel tant attendu de cette CAN est suivi de près à Liverpool. "Jusqu'ici nos gars ont vraiment réussi leur tournoi", se félicite Jürgen Klopp. À Liverpool, le coach des "Reds" s'attend à un match "passionnant", "même si à partir de maintenant ça va devenir difficile" puisque la finale fera un malheureux. "L'un des deux va rentrer vraiment heureux, et l'autre beaucoup moins." , ajoute-t-il. "Mais les deux ont une possibilité de réussir quelque chose de vraiment grandC'est immense pour eux deux d'avoir atteint la finale", ajoute le manager allemand. 

Sadio Mané célébrant avec Mohamed Salah un but marqué aux couleurs de Liverpool. Angleterre, avril 2018. 
Sadio Mané célébrant avec Mohamed Salah un but marqué aux couleurs de Liverpool. Angleterre, avril 2018. 
Dave Thompson / ASSOCIATED PRESS

S'il espérait sans doute les récupérer plus vite, Klopp peut aussi se réjouir d'entraîner bientôt un champion d'Afrique épanoui, mais devra user de ses qualités de meneur d'homme pour consoler le vice-champion.

Et le coach à la casquette devra refaire ce travail en mars, puisque Salah et Mané, tous deux âgés de 29 ans, vont de nouveau s'affronter directement en barrages pour la Coupe du monde.

Deux leaders, un seul numéro

Les deux stars de Liverpool ont déjà éprouvé l'amertume d'une défaite en finale de CAN, Salah en 2017, battu par le Cameroun (2-1), Mané en 2019, contre l'Algérie (1-0). Portant tous les deux le N.10 en sélection, les deux joueurs en sont les incontestés leaders.

"Sadio Mané a une part très importante dans notre effectif, mais il n'y a pas que lui sur le terrain, enchaîne Cissé. C'est un projet collectif, pas personnel. Ce qui important n'est pas forcément que lui brille mais qu'ensemble on soit au rendez-vous de cette finale." Au Sénégal, Aliou Cissé présente Mané comme "un exemple, un leader technique, un leader social, c'est lui donne le tempo de l'équipe". 

Pour l'entraîneur adjoint de l'Égypte, Wael Gomaa (Carlos Queiroz est suspendu, NDLR), "Mohamed Salah a démontré qu'il est le vrai leader de cette sélection dans les matches difficiles. J'espère qu'il pourra gagner ce titre et après celui de meilleur joueur du monde". 

Son adjoint Diaa al-Sayed est plus dithyrambique. "Monsieur Mohamed Salah est un joueur exceptionnel, pas seulement le meilleur joueur d'Égypte mais du monde. Sa présence change beaucoup le comportement des autres joueurs. Salah est un guide". 

Une finale déjà historique

Il n'existe pas de vieille et grande rivalité entre les deux équipes comme celle que Lions de la Teranga et Pharaons peuvent entretenir avec le Cameroun, par exemple. Elles ne se sont croisées que quatre fois à la CAN. Mais cette année, cette finale est déjà historique.

Nous sommes adversaires, mais après le match nous serons coéquipiers à nouveauMohamed Salah, Pharaon égyptien au sujet du Lion sénégalais Sadio Mané
Sadio mané (gauche) et Mohamed Salah (droite) à la confédération africaine du football (Accra, Ghana). Janvier 2018. 
Sadio mané (gauche) et Mohamed Salah (droite) à la confédération africaine du football (Accra, Ghana). Janvier 2018. 
Christian Thompson / ASSOCIATED PRESS

"Nous jouons contre tout le Sénégal, pas seulement Sadio", prévient Mohamed Salah. Car si le duel attire toute l'attention, l'histoire est en jeu aussi. L'Égypte, qui a déjà remporté sept fois la CAN, vise à étendre encore sa domination sur l'épreuve. Le Sénégal, lui, court après un premier titre et se souvient encore des deux finales malheureuses, en 2002 contre le Cameroun (0-0, 3 t.a.b. à 2) et 2019 contre l'Algérie (1-0).

"Tout ça appartient au passé, nous revenons avec un autre effectif, meilleur qu'en 2002 et qu'en 2019", assure le Sénégalais Aliou Cissé, "très excité à l'idée de jouer cette deuxième finale consécutive".

"Nous sommes adversaires, mais après le match nous serons coéquipiers à nouveau. Je lui ai envoyé un message après son coup à la tête (contre le Cap-Vert, NDLR) pour savoir comment il allait, et nous nous sommes dit que nous espérions nous rencontrer en finale, c'est tout", achève Salah.