Afrique

Centrafrique : manifestations contre les violences dans le quartier du PK5

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE / J.L Eyguesier / A. Varet

Des centaines d'habitants du quartier musulman du PK5 à Bangui ont protesté mercredi matin dans la capitale centrafricaine. Ces citoyens en colère ne croient plus aux promesses de paix et de tranquilité du gouvernement. 
 

dans
Devant le QG de la mission de l'ONU en Centrafrique, l'ambiance était tendue mercredi matin. Des centaines d'habitants du quartier PK5 ont marché jusque là pour exprimer leur colère. Ils ont même apporté des corps, 17 hommes dont plusieurs tués par balles. Ces hommes sont morts la veille dans les affrontements qui ont eu lieu entre patrouille de la Minusca et soldats centrafricains opposés à des milices d'autodefense autoproclamées. Un casque bleu a aussi été tué. Pour les manifestants les victimes sont des habitants du quartier. 

Depuis dimanche, l'ONU et les forces de sécurité centrafricaines ont lancé une opération pour démanteler ces groupes armées qui tiennent le quartier. Mais ceux-ci semblent vouloir résister. 

"Nous demandons que ces groupes déposent les armes, maintenant, qu'ils laissent partir les jeunes qui veulent les quitter et dans le cas contraire, nous, le gouvernement et la Minusca prendrons les mesures nécessaires "

Le quartier PK5 à Bangui est une enclave musulmane dans une ville majoritairement chrétienne. Depuis des mois, il est l'objet de violences liées à la présence de ces milices issues de la période de guerre civile en 2013.