Afrique

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara et HKB se séparent

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

En Côte d'Ivoire, un rebondissement politique fait la surprise : la formation d'Henri Konan Bédié, allié majeur du pouvoir, quitte le navire et annonce une nouvelle plateforme politique.

dans
C'est une annonce choc mais qui couvait depuis plusieurs semaines : l'ancien président Henri Konan Bédié fait donc bande à part et lache son ancien allié. Le PDCI a pourtant soutenu jusque là Alassane Ouattara,  le faisant élire à deux reprises en 2010 et 2015 grâce à une coalition de 5 partis, le RHDP dominé jusque là par le PDCI et le RDR du président Ouattara.

Mais le parti de Konan Bédié a glissé peu à peu dans l'ombre du RDR. Alors lorsque le président sortant Ouattara évoque son intention de se présenter à nouveau en 2020, Henri Konan Bédié a fait le choix de la survie pour son parti.

Les cartes politiques doivent désormais être redistribuées. Du côté du RDR, ce rebondissement ne semble pas inquiéter outre-mesure. La récente libération de Simone Gbagbo et la réconciliation avec son parti, le FPI, semble une heureuse coincidence, même si son porte-parole s'en défend.

Un jeu de pouvoir pour les 2 poids lourds de la politique ivoirienne  qui vont devoir préparer  de nouvelles coalitions en vue de la présidentielle. Le PDCI pourra tester sa popularité des le mois d'octobre avec les élections municipales et régionales.