Afrique

Côte d'Ivoire : Comment la rumeur de la libération de Laurent Gbagbo a-t-elle pu tromper la moitié d'Abidjan ?

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Vendredi dernier, l'annonce fait grand bruit : l'ancien président Laurent Gbagbo serait libéré. Dans les rues d'Abidjan, c'est alors la fête. Mais très vite, la rumeur est démentie. Aujourd'hui, les partisans sont passés de l'euphorie à un espoir fébrile. Reportage. 

Eloise Zoubré a ressorti des placards sa chemise à l'effigie de Laurent Gbagbo.

"Elle est un peu froissée, elle était rangée, maintenant je peux la sortir car Gbagbo va rentrer."

Depuis vendredi et l'annonce sur les réseaux sociaux de la libération de l'ancien président de Côte d'Ivoire, elle est persuadée qu'il va bientôt rentrer au pays.

"Je sais qu'il est libéré mais je ne sais pas où on l'a mis, je ne sais pas où il se trouve. Mais ce qui est sûr c'est que c'est vrai, Gbagbo est libéré." Veuve Eloise Zoubré, partisane de Gbagbo  

Vendredi dernier, tous y ont cru... et fêté la nouvelle dans les rues, autour de Simone Gbagbo. 
Pourtant, très vite, la rumeur de la libération provisoire a été dementie.
Les partisans sont passés de l'euphorie à un espoir fébrile. 
 
"C'est une joie éphemère, une joie de courte durée mais nous restons toujours positifs, et nous croyons que cela sera une réalité. Nous attendons que les choses se rétablissent." Irié Salvador , partisan de Gbagbo 

Il y a bien eu une audience vendredi, suite à la demande des avocats de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé pour une libération provisoire. Pour l'avocat de l'ancien président et de son bras droit, c'est forcément un prémice à une annonce.... qu'il espère imminente.

"Jusqu'à présent nous n'avons pas encore de décison des juges. C'est une décision qui est attendue, et qui pourrait avoir lieu même aujourd'hui, demain, ce n'est pas exclu. nous attendons cette décision. Pour l'heure, tout ce que vous avez entendu sur les réseaux, par exemple que Charles Blé Goudé se trouverai déjà en Belgique, ce n'est pas vrai."  Maitre N'dri Claver avocat de Charles Blé Goudé   

En attendant la délibération... ceux qui ont relayé l'information se défendent de s'être trompé.

"Il n'y a pas de rumeur....on ne réfute la rumeur que quand il y a rumeur, la Cour pénale internationale a contacté des pays pour accueillir les deux détenus." César ETOU porte-parole du FPI et directeur d Publication du quotidien La voie originale proche du FPI  

Pour les partisans et les avocats, cette libération serait pour le pays une vraie consolidation de la paix.