Afrique

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié doivent se rencontrer ce 10 juillet

Laurent Gbagbo le jour de son retour à Abidjan le 17 juin 2021.
Laurent Gbagbo le jour de son retour à Abidjan le 17 juin 2021.
© AP Photo/Leo Correa

Jadis opposants et désormais alliés, les deux anciens présidents ivoiriens Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo vont se rencontrer samedi  prochain, le 10 juillet, une première depuis le retour de ce dernier en Côte d'Ivoire, le 17 juin.

"Cette visite sera l'occasion de retrouvailles fraternelles entre les présidents, suite au retour du président Laurent Gbagbo, libre, sur sa terre natale", indique un communiqué du cabinet de M. Bédié qui précise que la visite se fera dans son fief de Daoukro (centre).

Après avoir été allié à Alassane Ouattara contre Laurent Gbagbo en 2010, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de M. Bédié est devenu la principale formation d'opposition en 2018. Il s'est allié au Front Populaire Ivoirien (FPI), le parti de M. Gbagbo aux dernières législatives de mars.

L'ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, Pascal Affi N'Guessan, a de son côté appelé les trois poids lourds de la politique ivoiriennes - le président Ouattara, MM. Bédié et Gbagbo - à se rencontrer pour que la Côte d'Ivoire "sorte définitivement de la crise et se réconcilie"

Poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité lors des violences post-électorales de 2010-2011, nées de son refus de reconnaître sa défaite à la présidentielle face à Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo a été acquitté en 2019. 

(RE)voir : Laurent Gbagbo : Retour sur dix ans de procédure judiciaire à la Cour pénale internationale
Chargement du lecteur...
Laurent Gbagbo est rentré à Abidjan le 17 juin, avant de se rendre dans son village natal de Mama, dans le centre-ouest de la Côte d'Ivoire. 

Il est depuis le 2 juillet à Kinshasa, pour une "visite privée", à l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, pour le mariage de son fils. M. Gbagbo avait récemment déclaré qu'il s'était lié d'amitié, lors de sa détention à la Cour pénale internationale (CPI), avec Jean-Pierre Bemba, ex-chef de guerre. 

Les deux hommes, poursuivis  notamment pour crimes contre l'humanité, l'un pour son rôle lors des violences post-électorales en Côte d'Ivoire en 2010-2011, l'autre pour les incursions de ses troupes en Centrafrique en 2002-2003, ont passé plusieurs années derrière les barreaux de la CPI, aux Pays-Bas.

Laurent Gbagbo dont la visite est "prise en charge par le protocole d'État (congolais) assistera au mariage du fils de Jean-Pierre Bemba" a ajouté cette source sous couvert d'anonymat.

Son retour en Côte d'Ivoire est prévu pour le 8 juillet, selon un communiqué du cabinet de l'ex-président.

(RE)lire : Retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire : "Avec Ouattara et Konan Bédié, le trio politique va se reformer"