Afrique

Coupe du monde 2022 : Hakim Ziyech, le retour fracassant d’un Lion de l'Atlas

L'international marocain, Hakim Ziyech  pendant le match de la Coupe du monde de football entre la Belgique et le Maroc, au stade Al Thumama à Doha, Qatar, dimanche 27 novembre 2022.
L'international marocain, Hakim Ziyech  pendant le match de la Coupe du monde de football entre la Belgique et le Maroc, au stade Al Thumama à Doha, Qatar, dimanche 27 novembre 2022.
© Manu Fernandez/ AP

Il est la star des Lions de l’Atlas dans cette Coupe du monde. Hakim Ziyech profite du départ de l’ancien entraîneur, Vahid Halilhodzic, et revient en grâce, notamment face à la Belgique (2-0), après une passe décisive, le 27 novembre dernier. Retour sur le parcours d'un Lion attendu de la compétition.

Une passe décisive, et c'est l'émoi, au stade Al Thumama, à Doha, au Qatar. Le milieu offensif Hakim Ziyech permet à l'attaquant Zakaria Aboukhlal (92ᵉ) de marquer le second but du Maroc, face à la Belgique (0-2), le 27 novembre dernier. Une action qui symbolise le retour réussi du milieu offensif avec les Lions de l'Atlas après un an d'absence dans le club marocain et une brouille avec son ancien entraîneur. Désigné homme du match par la FIFA, le joueur préfère rester humble."Je ne mérite pas ce trophée de joueur du match. Il s'agit d'un effort collectif, tout le monde était derrière moi, c'est une oeuvre collective", avait-il exprimé à L'Équipe en fin de match. ​Un état d'esprit apprécié par les supporters et remarqué par les analystes. 

La réussite de son retour est aussi liée au fait qu’il a adhéré au discours du sélectionneur qui mise beaucoup plus sur le collectif.Mansour Loum, rédacteur en chef de Sport News Africa.

Son début de Coupe du monde est plutôt bon, juge Mansour Loum, rédacteur en chef du site d'information Sport News Africa. Mais c’est aussi lié au fait qu’il a adhéré au discours du sélectionneur qui mise beaucoup plus sur le collectif. C’est ce qui explique qu’il est beaucoup plus intéressant dans le jeu niveau collectif plutôt que de jouer sa carte individuelle.” 

De l'Eredivisie à la Première League, un parcours remarqué en Europe

Sa percée individuelle, il la tient d'une longue carrière qui démarre en Europe. Né aux Pays-Bas, Hakim Ziyech fait ses débuts dans les clubs de première division néerlandaise. Formé au SC Heerenveen, le joueur passe par le FC Twente avant de rejoindre le mythique club d’Ajax Amsterdam. Il reçoit le Soulier d'or néerlandais en 2018 du meilleur joueur du championnat des Pays-Bas, l'Eredivisie, et intègre le Club des Cent, la très convoitée liste des joueurs ayant réalisé au moins 100 matchs avec l’Ajax. 

Côté national, il évolue dans un premier temps avec l’équipe des Pays-Bas et en 2015, il rejoint l’équipe du Maroc. Il fait rapidement ses preuves, et remporte l’année suivante le Mars d’or, qui récompense les meilleurs sportifs marocains. "C’est un joueur qui est très créatif, rappelle Mansour Loum, rédacteur en chef d’Africa Sport News. Il a une aisance technique très au-dessus de la moyenne." 

Le Marocain Hakim Ziyech, au centre, et le Belge Timothy Castagne, à gauche, se disputent le ballon, lors du match entre la Belgique et le Maroc, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, dimanche 27 novembre 2022.
Le Marocain Hakim Ziyech, au centre, et le Belge Timothy Castagne, à gauche, se disputent le ballon, lors du match entre la Belgique et le Maroc, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, dimanche 27 novembre 2022.
© Alessandra Tarantino/ AP

Alors, en 2020, son parcours l'emmène à rejoindre Chelsea en Premier League. Mais il joue peu, notamment en raison de pépins physiques. Et au Maroc, rien ne va plus, suite à sa brouille avec l’ancien sélectionneur, Vahid Halilhodzic. Les relations entre les deux hommes atteignent un point de non-retour en août 2021. Il exclut l'attaquant de Chelsea de la sélection marocaine et justifie sa décision par des "problèmes disciplinaires". 

C'est quelqu'un qui n'a jamais causé de problème avec les joueurs de l'équipe nationale.Romain Saïss, le défenseur du Besiktas et capitaine des Lions

Une brouille avant un retour attendu dans l'équipe marocaine

La réaction du joueur ne se fait alors pas attendre. Le natif de Dronten aux Pays-Bas annonce dans la foulée sa retraite internationale, dénonçant "les mensonges" du technicien. Durant sa longue absence, Ziyech reste en contact avec les autres internationaux, en particulier le capitaine Romain Saïss.

"Hakim a une forte personnalité, mais quand vous l'approchez, vous découvrez qu'il est une personne très gentille, qui aime s'amuser, expliquait le défenseur du Besiktas à l'AFP. Ce qu'il renvoie à l'extérieur est complètement différent de sa vraie personnalité. Parfois, vous pensez qu'il est rebelle, mais ce qu'il aime avant tout c'est d'être sur le terrain. C'est quelqu'un qui n'a jamais causé de problème avec les joueurs de l'équipe nationale."

"Coach Vahid" est évincé un an plus tard, en août 2022, de son poste en raison "des divergences de points de vue" avec la Fédération marocaine (FRMF) au sujet du retour de Ziyech. L’occasion pour le nouveau sélectionneur, Walid Regragui, ancien international et ancien joueur de Toulouse et d'Ajaccio, de le réintégrer dans l’équipe.

"Il est difficile de ne pas l'emmener à la Coupe du monde"

Regragui ne doute pas un instant de la capacité de son attaquant à être le leader offensif des Lions de l'Atlas. Dès son arrivée aux commandes de l'équipe, il entretient de nombreuses discussions avec l'attaquant pour aplanir les différends et repartir sur de nouvelles bases. "Je crois en son expérience", assure le sélectionneur.

Il dégage une énergie positive, il sait comment travailler et je connais davantage sa façon de penser maintenant.Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l'Atlas.

"Je ne lui ai rien promis, sauf que je lui ai dit que je comptais sur lui, et c'est un fait, je veux qu'il soit à son meilleur niveau, déclare Regragui à l’AFP. “Il dégage une énergie positive, il sait comment travailler et je connais davantage sa façon de penser maintenant. Quand vous voyez comment il joue, il est difficile de ne pas l'emmener à la Coupe du monde."

De son côté, Hakim Ziyech garde le cap, malgré ses débuts difficiles à Chelsea. "J'ai commencé immédiatement avec une blessure. Puis je suis revenu, puis j'ai eu une autre blessure. Les choses ne sont donc pas passées comme je l'avais espéré. Mais, comme la plupart des gens le savent, je crois toujours en moi", souligne-t-il. 

Et pour cette compétition le joueur préfère rester discret. "Il a compris que son retour fait parler, il est très attendu sur le plan footballistique mais aussi comportemental, analyse Mansour Loum. Il a compris qu’il fallait faire profil bas et apporter les réponses sur le terrain." Après un match nul contre la Croatie (0-0) et cette victoire sur la Belgique (2-0), c'est face au Canada et au terme d'un match décisif pour l'accès en huitièmes de finale, le jeudi 1er décembre, que le milieu offensif et ses coéquipiers défendront les couleurs du drapeau marocain.