Afrique

Coupe du monde de foot : sur les traces de Lukaku en RDC

Chargement du lecteur...
©S. Rodier, V. Perez. F. Mokoko /TV5MONDE

L'attaquant de l'équipe de foot de Belgique s'appelle Romelu Lukaku, d'origine congolaise. C'est de Kinshasa que son père est parti pour la Belgique. Nous avons retrouvé les Lukaku dans le quartier de Kintambo. Aujourd'hui, c'est tout un quartier qui suit les exploits de Romelu. 

dans

Dans la commune de Kintambo à Kinshasa, tout le monde connait la famille Lukaku. Sa tante Julie vit toujours ici, elle a bien voulu ressortir ses vieux souvenirs...

Romelu est bien né en Belgique, mais Kinshasa, c'est chez lui aussi, comme elle nous le montre sur des photos. "C'est Roger qui nous avait envoyé cette photo quand le petit est né. C'est Romelu Lukaku à la maternité avec son père Roger. Ici c'est son papa Roger, et là c'est Romelu qui est devenu grand buteur." Un grand buteur et une idole pour toute une jeunesse.

Romelu Lukaku, un exemple 

Son père a joué devant la maison avant de devenir international congolais. Son fils Romelu est devenu un exemple. Le père Lukaku s'est bien sûr occupé du football dans le quartier. Il a créé un club pour utiliser l'aura de la famille.

Pour Augustin Sashi, secrétaire sportif de FC Rojulu, "comme cela avait bien marché avec Romelu en Belgique, il a voulu donner aussi aux enfants d'ici."

Le club s'appelle le RoJoLu,les initiales des enfants: Ro pour Romelu, Jo pour Jordan -lui aussi dans l'équipe belge-, LU pour Lukaku. C'est plus qu'un club d'ailleurs, la fondation Lukaku a des objectifs plus noble encore que le simple jeu...
 

Nous notre objectif, c'est d'élever les enfants par le sport mais aussi en les aidant à s'en sortir, comme pour les séegués, les enfants des rues que nous accueillons. 

Pierrot Lokutu, secrétaire exécutif de la fondation Lukaku.

Les finances restent fragiles, le club est redescendu en 2ème division mais il a au moins créé de l'espoir.

La famille Lukaku, supporter

En attendant de regarder leur propre pays au Mondial, à la maison les Lukaku n'ont rien manqué de la Coupe du monde des Belges, parfaite jusqu'ici. La tante de Romelu devra peut-être remplir à nouveau son frigo."Chaque fois qu'il marque un but, je suis envahie par les habitants du quartier", sourit Julia Ndjaliba. "Ils me demandent de leur acheter la bière en l'honneur de Romelu. Même quand je n'ai rien, je suis obligé de leur trouver ce qu'ils demandent.

Face aux millions de Brésiliens, les Belges sont en déficit de supporters. Mais ils pourront compter sur les Lukaku et tout leur quartier de Kinshasa pour leur donner une force supplémentaire.