Afrique

Covid-19 au Togo : fermeture des lieux de culte pour un mois

(DR)
(DR)

Le gouvernement togolais a décidé de fermer les églises, mosquées et temples vaudou pour un mois à compter de vendredi 10 septembre, "face à l’inquiétante flambée de la pandémie" de Covid-19 dans le pays.

"Face à l’inquiétante flambée de la pandémie (...) le gouvernement tient à rappeler que toutes les mesures restrictives restent en vigueur", a déclaré le gouvernement dans un communiqué diffusé dans la soirée du jeudi 9 septembre. "Tout contrevenant à ces mesures s’expose à des sanctions conformément aux lois et règlements en vigueur"

Les frontières terrestres du pays sont fermées depuis mars 2020. Le Togo compte 23.264 cas dont 203 décès, selon les chiffres officiels de ce jour. 

(Re)voir : Coronavirus au Togo : les commerçants pâtissent de la fermeture des frontières
Chargement du lecteur...
Les autorités togolaises ont pris une série de mesures comme l’interdiction des célébrations de mariages civils, religieux et traditionnels et de toutes les manifestations culturelles, sportives et politiques pour la même durée. C'était déjà le cas pour les fêtes de Noël en 2020 :

(Re)voir : Togo : des festivités de Noël sous couvre-feu
Chargement du lecteur...
Les funérailles sont également interdites et les grands bars, discothèques et boîtes de nuit doivent fermer leurs portes. 

"Le nombre de décès ne fait qu'augmenter. En juin nous avons eu 4 décès, en juillet 22 décès et en août 33 décès. Il y a une multiplication par quatre du nombre de malades", souligne le Didier Koumavi Ekouévi, président du conseil scientifique, après une rencontre avec le premier ministre le 8 septembre. 

Selon ce dernier, les centres de prise des malades de coronavirus sont totalement saturés. Le plus grand centre de traitement des cas graves installés à Lomé n’a qu’une capacité de 200 places, avec 30 places en réanimation. 

"Un patient qui présente aujourd'hui une forme grave, ne trouvera pas de place, tant qu'un patient n’est pas libéré ou décédé", a-t-il précisé, ajoutant que la plupart des nouvelles contaminations et des décès concernent des personnes non vaccinées. 

Le Togo a lancé sa campagne de vaccination le 10 mars et multiplie les appels à se faire vacciner ces dernières semaines dans les médias. Selon les chiffes de la Johns Hopkins University, le pays a utilisé 651  941 doses de vaccin à la date de ce jour.