L'actualité en RDC : politique, sécurité, les défis d'un géant africain

Le président de la RDC à droite, Félix Tshisekedi, serre la main de Joseph Kabila, lors de son investiture samedi 24 janvier 2019.

À l'issue d'un processus électoral chaotique marqué par plusieurs reports du scrutin présidentiel, Félix Tshisekedi est devenu en janvier 2019 le nouveau chef de l'Etat congolais, succédant à Joseph Kabila qui dirigeait la RDC (République démocratique du Congo) depuis 18 ans. Les scrutins législatifs et locaux ont néanmoins donné une très large victoire à l'ancien parti présidentiel. Si l'arrivée au pouvoir du fils de l'opposant défunt Étienne Tshisekedi donne lieu à un apaisement sur le plan politique à Kinshasa, certaines régions du pays, notamment les Kivu et Ituri dans l'Est, restent secouées par des violences et la présence de rébellions.

Le chef rebelle Bosco Ntaganda dans sa base de Kabati, au nord-ouest de Goma en RDC, le 11 janvier 2009 (©AFP/Archives - Lionel Healing)
On le surnommait Terminator car il était sans pitié. Bosco Ntaganda a comparu pour la première fois devant la Cour pénale...
Il dirigeait l'une des faction du mouvement rebelles M23. L'ancien général congolais Bosco Ntaganda s'est rendu à l'ambassade des...
Les dirigeants africains réunis samedi 24/11 à Kampala (Ouganda) ont demandé aux rebelles du M23 d'évacuer Goma sous 48 heures....
Après la prise de Goma, les rebelles du M23 se dirigent sur Bukavu et réclament le départ de Joseph Kabila. De l'autre côté,...
Un mois après le sommet de la francophonie qui s'est tenu du 8 au 14 octobre 2012 à Kinshasa, le Premier ministre de RDC,...
Dans le département de la Cuvette, en République du Congo, les villages se dépeuplent. L'exode des jeunes et des hommes vers les...
500 cas de viols ont été recensés au cours de l'été 2010 en République démocratique du Congo, 12 000 en 2009 et plus de 200 000 depuis 1996. Plus récemment encore, depuis septembre 2010, au moins 700 personnes, expulsées d'Angola vers la RDC, ont été violées.

La plupart de ces crimes sexuels sont commis par des groupes armés. Les femmes en sont les premières victimes mais aussi les enfants et parfois les hommes.

Les viols humilient, tuent et déchirent les communautés villageoises. C'est une redoutable arme de guerre que l'ONU ne parvient pas à stopper. Elle a reconnu son échec.
Ils s'appellent Joseph Kasa-Vubu, Patrice Lumumba, Mobutu Sese Seko, les principales figures qui ont joué un rôle politique au...

Pages