Déplacement de populations : l'Afrique francophone concentre les crises humanitaires les plus négligées

Avec le Burkina Faso en tête, 9 pays africains figurent parmi les 10 crises de déplacement de populations "les plus négligées" dans le monde selon un classement annuel publié lundi par le Conseil norvégien pour les réfugiés.

Image
10 crises déplacées

Capture écran d'une carte des crises les plus négligées de déplacement de populations en 2023, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés. 

Rapport 2024 du Conseil norvégien pour les réfugiés
Partager2 minutes de lecture

L'ONG Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) publie chaque année un classement des crises de déplacement de populations "les plus négligées" dans le monde. Ce classement est fondé sur trois critères : le niveau de volonté politique de la communauté internationale, de couverture médiatique et de financements humanitaires.

Aggravation dans les pays de l'Alliance des États du Sahel

Comme en 2022, le Burkina Faso se trouve en première position du classement, avec "un record de 707.000 nouveaux déplacements et des centaines de milliers de personnes privées de toute aide", selon NRC.

(Re)voir Burkina Faso : le calvaire des déplacés fuyant les djihadistes

"La couverture médiatique a chuté car l’accès est devenu plus difficile pour les journalistes et les organisations humanitaires", alors que le montant des financements humanitaires n'atteint que 37% des besoins, précise l'ONG.

(Re)lire Alliance des États du Sahel : Burkina Faso, Mali et Niger finalisent leur projet de Confédération

La situation s'est notamment aggravée dans les pays du Sahel dirigés par des régimes militaires qui ont pris le pouvoir par des coups d'Etat, rompu certains accords avec des partenaires occidentaux et créé une Alliance des États du Sahel.

Après le Burkina Faso, le Mali arrive en 4ème position (7ème en 2022), devant le Niger (5ème) qui fait son entrée dans le classement. 

(Re)voir Niger : l'insécurité alimentaire des déplacés

L'Afrique centrale gravement négligée

Les pays d'Afrique centrale demeurent parmi les plus négligés, selon NRC. Le Cameroun est deuxième de la liste (8ème en 2022), avec près d'1,1 million de déplacés et un demi-million de réfugiés résidant sur son territoire.

La République démocratique du Congo"plus de 25 millions de personnes ont continué à faire face à de multiples situations d’urgence", figure en troisième position (2ème en 2022).

(Re)voir RD Congo : explosion dans un camps de déplacés

Le Soudan du Sud (7ème), La République centrafricaine (8ème) et le Tchad (9ème) sont également cités, alors qu'ils étaient absents du classement en 2022.

Un seul pays non africain

Le Honduras (6ème), confronté à "une explosion de violences, au crime organisé et à la présence de gangs", est le seul des dix pays situé hors du continent africain.

"Dans le monde entier, il y a eu un déficit record de 32  milliards de dollars dans les budgets consacrés à l’aide, laissant 57 % des besoins humanitaires non satisfaits en 2023", indique NRC.

(Re)voir  Conflits : focus sur les crises les plus négligées  la correspondance de Dakar d'Allison Fernandes

"La négligence politique internationale, la couverture médiatique limitée, la lassitude des bailleurs et les besoins humanitaires de plus en plus importants contribuent à une tendance plus large à la négligence", affirme l'ONG.

"La société elle-même est dans un état de lassitude face aux crises", dit-elle.