Afrique

Des artistes ouest-africains se mobilisent contre le franc CFA

Chargement du lecteur...
©P. Achard, J. Bouillez /TV5MONDE

"Plus de bla, bla... plus de CFA !"Un message sans ambiguïté porté par une dizaine d'artistes du continent africain qui exigent la fin de la monnaie qu'ils considèrent comme l'un  des derniers vestiges du colonialisme.

dans
Le message est clair....de Dakar, à Bamako, d'Abidjan, à Cotonou ou à Lomé
10 artistes de sept pays africains unissent leurs voix contre le franc CFA.

"Aujourd'hui il est important de se reconquérir. La monnaie fait partie d'un élément qui représente la souveraineté d'un peuple. Nous ne pouvons pas laisser une ancienne puissance coloniale - la France - dicter notre monnaie et la mettre dans nos poches", indique Elom20CE, rappeur et activiste togolais.

Sept minutes de clip en wolof, en bambara, en français et en anglais. Un flot de textes engagés appelant à libérer les 14 pays africains dans lesquels cette devise est encore utilisée.

Cette vidéo contre le franc CFA vise à continuer le combat mené depuis plus de deux décennies pour faire tomber une monnaie symbole pour beaucoup d'asservissement économique.
 
Le clip diffusé sur les réseaux sociaux depuis mercredi a été initié par "Amoul Bayi Records", un label indépendant basé à Dakar au Sénégal. Un nouveau son pour relancer le débat espèrent aujourd'hui, producteurs et artistes.