Afrique

Des milliers d'enfants kidnappés par des milices en RDC

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE / A. Renevier . A.G Longo

Cela fait parfois plus d'un an qu'elles sont sans nouvelles de leurs enfants. Des mères de famille, qui les ont vu disparaître sous leurs yeux. Certaines ont perdu espoir, d'autres les cherchent encore. Plusieurs milliers d'enfants auraient été kidnappés par des miliciens dans la province du Tanganyika, que ces Congolais ont fui à cause des violences. 

dans
Toutes ces femmes, déplacées dans la ville de Kalemie, ont la même angoisse et témoignent du même drame : "Ils ont pris mes enfants et ont disparu. Je les ai entendu crier "Maman, maman, on est en train de mourir" et là j'ai réalisé qu'ils les avaient kidnappé", témoigne Elizabeth qui cherche ses enfants depuis un an. "Je souffre, mon coeur pleure, je n'arrive pas à dormir. Mon corps me fait mal. La vie est sans espoir, qui va récupérer mes enfants pour moi? "

Des garçons et des filles, kidnappés par des miliciens, alors que leurs familles tentaient de fuir les violences dans la région de Tanganyika. Cela fait un an également, depuis que Augustine a vu sa fille disparaître. Elle imagine le pire : "Quand ils prennent nos enfants, ils violent les filles, et ils les coupent en petit morceaux avec des machettes. Il n' ya pas d'espoir. Je ne reverrai jamais  mes enfants."

Des travailleurs humanitaires tentent d'identifier les enfants concernés, puis de les récupérer. Quelques fois avec succès : Ndiba a ainsi pu retrouver les siens. "Quand je les ai retrouvé, ils étaient dans un état effroyable. Ils étaient très maigres. Leurs pieds étaient blessés. Ils avaient changé de couleur. Leurs yeux étaient emplis de tristesse. Mais le jour où j'ai revu mes enfants, j'ai été heureuse." 

Impossible, de chiffrer le nombre exact d'enfants disparus dans ces violences. Mais selon les ONG, ils pourraient être plusieurs milliers.