Afrique

DIRECT - 60 ans de l'indépendance de l'Algérie : imposant défilé militaire à Alger

L'Algérie célèbre les 60 ans de son indépendance avec un imposant défilé militaire à Alger.
L'Algérie célèbre les 60 ans de son indépendance avec un imposant défilé militaire à Alger.
AP/ Archives

Un imposant défilé militaire a eu lieu ce mardi dans Alger pour commémorer les 60 ans de son indépendance, une première depuis 33 ans. À cette occasion, le président Abdelmadjid Tebboune avait annoncé la veille la grâce présidentielle de près de 15 000 détenus. Retour sur les temps forts de la journée.

16h20 TU : La Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH) reste prudente sur le contenu de l'annonce de la grâce présidentelle des détenus d'opinion. 

"On ne sait pas encore si les détenus d'opinion sont concernés par cette grâce", confie Saïd Sahli, vice-président de la LADDH."Nous attendons des nouvelles. Nous espérons qu'elles viendront égayer les foyers des familles des détenus déchirés et en attente des leurs depuis des mois", ajoute-t-il.

Le président est resté plus flou concernant le nombre de détenus d'opinions qui pourraient être graciés. Elles concernerait les prisonniers à l'origine "d'attroupements" lors du Hirak, soit quelques dizaines de personnes.
 

On ne sait pas encore si les détenus d'opinion sont concernés par cette grâce.
Saïd Sahli, vice-président de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme.

 En revanche, 14 914 détenus de droit commun sont définitivement graciés. Ils étaient condamnés dans des affaires de vol, d'escroquerie ou d'utilisation illictes des réseaux sociaux. 
 
14H30 TU : La jeunesse franco-algérienne se mobilise pour réactiver la mémoire du conflit algérien.

Un événement a eu lieu ce dimanche à Paris pour revenir sur la question de la mémoire de la guerre d'Algérie.

Le sujet est encore tabou dans la famile de Manel, jeune diplômée franco-algérienne en sociologie. "On a pas les mêmes lectures de moments historiques avec nos familles. On peut être en conflit sur des sujets comme le nationalisme algérien ou la place des femmes dans la guerre d’Algérie."


14H30 TU. Le président Tebboune annonce grâcier des détenus du Hirak.

Cinq décrets présidentiels ont été signés à cet effet par le chef de l'État algérien, indique un communiqué de la présidence de la République rendu public ce lundi 4 juillet. Parmi les détenus concernés par la grâce, ceux poursuivis pour des faits d’ "attroupement", autrement dit des manifestants lors du Hirak.

La grâce ordinaire, elle, touche 14 914 détenus condamnés définitivement dans des affaires de recel d’objets volés, escroquerie, atteinte aux biens immobiliers et utilisation des réseaux sociaux à des fins subversives.
 

14H00 TU : Des feux d'artifices sont attendus ce soir à travers tout le territoire national.

Ils doivent se tenir dans 58 wilayas ("collectivités territoriales") du pays à partir de 21h00, heure locale d'Algérie. À Alger, elles seront lancé au niveau des Sablettes.
 


14H00 TU : L'éditorialiste Slimane Zeghidour se confie sur son souvenir de l'indépendance quand il était enfant en Algérie. 

Slimane Zeghidour, éditorialsite à TV5MONDE, est né dans l'Algérie française.
En 1962 quand le pays est devenue indépendant, il est encore un engant. Il raconte les derniers mois qui ont précédé le jour de l'indépendance ce 5 juillet. "Je vivais dans un camp de regroupement tenu par l'armée française. Je me souviens de cette matinée où un avion est passé pour procéder à un lâcher de tract. Ils nous annonçaient l'indépendance.

Quelle est la différence entre le 19 mars et le 5 juillet, deux journées de commémoration de la fin de la guerre d’Algérie ? 

19 mars 1962 - Les belligérants annoncent le cessez-le-feu en Algérie.

Cette journée permet de commémorer les accords d'Évian du 18 mars 1962. Elle rend hommage à toutes les victimes civiles ou militaires qui sont tombées durant la guerre d'Algérie et les combats au Maroc et en Tunisie. Cette journée n’est pas un jour férié, ni en Algérie, ni en France.

5 juillet 1962 - L’indépendance est officiellement acquise en Algérie.

Après plus de sept ans de lutte armée, le 5 juillet 1962 est la date la plus importante pour l’Algérie. Le pays en a fait un jour férié. 

Cette année, le président Tebboune orchestre une parade militaire d’envergure, la première depuis 33 ans.

13h30 TU : Les forces aériennes de l'Armée nationale populaire (ANP) au centre du défilé


6 avions d'entraînement avancé L-39 décorent le ciel aux couleurs du drapeau algérien au niveau de la grande mosquée d'Alger, Djamaâ El-Djazaïr.

Ils sont suivis par une lignée de formations aériennes mélangeant avions d'instructions, avions de transports tactiques et des escadron. 

Chargement du lecteur...

12h00 TU : L'Algérie renoue avec les parades militaires.

L'Algérie n'avait pas organisé de parade militaire depuis 33 ans. Elle démontre par cet effort ses capacités militaires et technologiques. "Ces moments ont une profonde signification. Le peuple algérien peut constater le développement atteint par notre armée en matière de professionnalisme et de maîtrise des technologies", s'est exprimé le président algérien.

 11h54 TU : La stèle dédiée aux "Amis de la Révolution aglérienne" est inaugurée. 

Le conseiller du président de la République et chargé des Archives et de la Mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi déclare l'inauguration de la stèle dédiée aux "Amis de la Révolution algérienne".
 

"Notre halte aujourd'hui devant cette stèle vient en hommage à ceux qui ont consacré leur vie au service de cette chère patrie" s'est-il exprimé."Elle prouve au monde entier que le peuple algérien est profondément résolu à rester attaché aux nobles idéaux auxquels souscrit l'Humanité toute entière".

11H29 TU : Google célèbre l'indépendance de l'Algérie sur son moteur de recherche. 
 

Tout comme les années précédentes, le premier moteur de recherche dans le monde hisse le drapeau national flottant algérien sur sa page d'accueil.

Il suffit de cliquer sur l'emblème national pour avoir une multitude d'informations relatives à l'évènement. 

Le moteur de recherche se met aux couleurs de l'Algérie pour fêter les 60 ans de l'indépendance.
Le moteur de recherche se met aux couleurs de l'Algérie pour fêter les 60 ans de l'indépendance.
© Capture d'écran Google
11H00 TU : Kaïs Saïed, Mohamed Bazoum, Mahmoud Abbas ou Denis Sassou-Nguesso sont présents aux commémorations.

Plusieurs hôtes étrangers, parmi lesquels les présidents palestinien Mahmoud Abbas, tunisien Kais Saied et nigérien Mohamed Bazoum, assistent au défilé militaire.

Ils sont présents dans la tribune des invités du président algérien Abdelmadjid Tebboune. Ils sont tous arrivés lundi à Alger.
Chargement du lecteur...
10H00 TU : Le Président Tebboune supervise le lancement du défilé militaire.

Le Président de la République, Chef suprême des forces armées et ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune supervise le lancement du défilé militaire à Alger. 

Avant de prendre part à la tribune officielle, il passe en revue les formations qui participent à ce défilé et représentent l'ensemble des forces de l'ANP. Une salve de 60 coups de canon sont tirés en même temps. L'événement est retransmis en direct via le média Le Soir d'Algérie. 

09H TU : défilé militaires, spéctacles, nouvelle monnaie... L'Algérie s'apprête à célébrer en grande pompe les 60 ans de l'indépendance.

Les autorités ont fermé la circulation routière sur un tronçon de 16 km depuis vendredi soir. L'armée a effectué d'ultimes répétitions ces derniers jours avant le défilé militaire.  


La circulation automobile de la principale voie est fermée. L'accès au centre de la capitale a provoqué d'énormes embouteillages sur les routes menant d'Alger à sa banlieue est.

Une nouvelle monnaie de 200 dinars va être frappé. Elle devrait commémorer les 60 ans de l'independance. Des spectacles rappelant 1000 d'histoire algérienne sont prévus dans Alger et notamment à l'opéra d'Alger.

04h00 TU : Emmanuel Macron appelle au "renforcement des liens déjà forts entre la France et l'Algérie" dans une lettre adressé à Abdelmadjid Tebboune.
 

Le président Emmanuel Macron a appelé au "renforcement des liens déjà forts" entre la France et l'Algérie dans une lettre adressée à son homologue Abdelmadjid Tebboune à l'occasion du 60e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie.

Une gerbe sera aussi déposée en son nom mardi au Mémorial National de la Guerre d'Algérie et des Combats du Maroc et de la Tunisie, quai Branly, à Paris en hommage aux victimes du massacre d’Européens à Oran, le jour même de l'indépendance, le 5 juillet 1962, a annoncé lundi soir l'Elysée.

"L’anniversaire des 60 ans de l’indépendance de l'Algérie, le 5 juillet 2022, est l’occasion pour le Président de la République d’adresser par une lettre au Président Tebboune ses vœux au peuple algérien et de dire son souhait que se poursuive le renforcement des liens déjà forts entre la France et l’Algérie", a indiqué la présidence française.