Afrique

Le sommet Afrique-France à Montpellier a-t-il tenu ses promesses ?

Le président français Emmanuel Macron étai présent dès ce vendredi matin au sommet Afrique France à Montpellier. Au stand culture du Sommet, il a déclaré qu'il "n’y a pas d’universalisme sans réappropriation de sa propre culture", à propos de la restitution des oeuvres d'art. 
Le président français Emmanuel Macron étai présent dès ce vendredi matin au sommet Afrique France à Montpellier. Au stand culture du Sommet, il a déclaré qu'il "n’y a pas d’universalisme sans réappropriation de sa propre culture", à propos de la restitution des oeuvres d'art. 
Dominique Tchimbakala / TV5 MONDE

Ce vendredi 8 octobre s'est tenu le sommet Afrique-France à Montpellier, complètement revisité. Pour cette édition, la parole est réservée aux sociétés civiles africaine et française et aucun chef d'État africain ne sera présent. Retour sur les temps forts de cette journée grâce à nos journalistes présents sur place. 

Le sommet Afrique-France s'est déroulé ce vendredi 8 octobre à Montpellier. Cette année, la société civile a été mise à l'honneur, notamment avec la participation d'une dizaine de jeunes, originaires de plusieurs pays africains et incarnant le renouveau du continent, à la séance plénière du Sommet avec le président français.

  • 17h10 GMT - "Quelques mots pour conclure"
Afin de conclure la plénière et ce Sommet, le président français a remercié les personnes ayant contribué au déroulement de l'événement. "Merci à vous toutes et tous, jeunesse africaine et diaspora, qui ont permis de tenir le dialogue aujourd'hui", a poursuivi Emmanuel Macron. 

Il a également salué le courage des onze jeunes qui ont pris part à la plénière et au débat. "La légitimité maintenant vous l'avez", a-t-il estimé. "Je souhaite que cet engagement se poursuive", a déclaré le président. 
 
  • 16h55 GMT - Le point sur la plénière avec nos envoyés spéciaux
Alors que les échanges entre le président français et les jeunes sélectionnés pour la plénière se poursuivent, notre envoyé sur place au Sommet Afrique-France Ousmane Ndiaye fait le point sur le déroulement de l'événement. 
Chargement du lecteur...
 
  • 16h45 GMT - La démocratie est-elle ancrée en Afrique ? 

On est tous en train de redécouvrir que la démocratie c'est un combat.
Emmanuel Macron

Le président français estime qu'il y a toujours des efforts à faire en matière de démocratie et que même en Europe, il reste du chemin. 
 
  • 16h30 GMT - Les annonces du président français 

Lors de la plénière du Sommet Afrique-France, le président français Emmanuel  Macron a fait différentes annonces. D'abord, la création d'un fonds d'innovation pour la démocratie de 30 millions d'euros, répartis sur trois ans, mais aussi le lancement d'une mission de préfiguration sur la création d'une "Maison des mondes africains et des diasporas".
 

  • 16h15 GMT - Quelle est la place de la diaspora dans la relation entre l'Afrique et la France ? 

L'activiste franco-malgache Lova Rinel a interpellé le président de la République sur la place des personnes issues de la diaspora dans les institutions françaises (ambassadeurs, directeurs d'institutions culturelles, de médias etc.) . "Vous avez raison, on ne nomme pas assez de personnes issues de la diaspora", a reconnu Emmanuel Macron. 

Cependant, il insiste sur le fait "qu'on a de nouveaux visages qui sont en train d'arriver." Le président français adhère également à l'idée d'organiser des assises de la diaspora. 

  • 16h00 GMT - "Nous n'avons pas vocation à rester-là"

Interrogé sur la présence militaire française en Afrique et notamment au Mali, le président français Emmanuel Macron a affirmé que l'objectif de la France était de supprimer la présence militiare française. Mais pour cela, il faut que les États africains assurent la sécurité de leur pays.

"Ce qui se passe au Sahel n'est qu'une conséquence de ce qu'il se passe en Lybie", estime l'activiste malienne Adam Dicko. "On n'a pas respecté la souveraineté d'un peuple et ça c'était une erreur", a reconnu Emmanuel Macron. L'activiste a invité le président français à prendre ses responsabilités. "Ces sorties de ces derniers jours entre vous et les autorités maliennes sont une honte", a-t-elle affirmé. 

Nous n'avons pas besoin d'aide, nous avons besoin de coopération. 

Adam Dicko, activiste malienne

  • 15h25 GMT : dialogue entre la jeunesse africaine et le président français

Après avoir écouté les prises de paroles des onze jeunes sélectionnés et de d'autres intervenants, la séquence de questions-réponses entre les jeunes et le président Macron débute. C'est le Sénégalais Cheikh Fall qui débute. "Je vous invite à prendre ici et maintenant des décisions fortes pour demander pardon au continent africain", a-t-il énoncé. Ce à quoi a répondu le président : "ce n'est pas ça que je dois faire parce que c'est trop facile." 

Je ne crois pas en une politique de pardon dans la relation entre la France et l'Afrique, je crois en une politique de reconnaissance. 

Emmanuel Macron

Dans cette reconnaissance, il y a celle de la responsabilité de la France dans la colonisation.

  • 14h55 GMT : en quoi ce Sommet diffère des précédents ? 
Contrairement aux précédentes éditions du Sommet Afrique-France, aucun chef d'État n'est présent. La parole est donnée aux membres de la société civile.  
 

Ce sont les jeunes qui vont parler et le président de la République qui va écouter.

Elisabeth Moreno, chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes

  • 14h45 GMT : Des jeunes vont rencontrer le président français

Onze jeunes ont été sélectionnés en amont du Sommet pour participer à la plénière avec le président français Emmanuel Macron. Parmi eux, la chercheuse et militante franco-malgache Lova Rinel. Nous l'avons interrogé avant ce Sommet. 

  • 14h10 GMT : "Nous voulons redéfinir les choses selon un partenariat gagnant-gagnant"

Plus tôt dans la journée, notre envoyé spécial Ousmane Ndiaye s'est entretenu avec Sibila Samiratou Ouedraogo, une étudiante burkinabaise engagée au sein de Mouvement Sens Burkina Faso. Elle dénonce une relation inégale entre la France et les pays d'Afrique et souhaite qu'un meilleur équilibre soit mis en place. 

Chargement du lecteur...
  • 14h00 GMT : la plénière va débuter 
La seconde partie du Sommet Afrique-France débute à l'instant. Il s'agit d'une séance plénière en présence du président français Emmanuel Macron. Onze jeunes membres de la société civile de différents pays africains et de la diaspora ont été choisis pour dialoguer avec le président. 
La plénière du sommet Afrique-France débute. 
La plénière du sommet Afrique-France débute. 
Dominique Tchimbakala / TV5 MONDE
  • 13h30 GMT : Le point à la mi-journée 
Alors que la plénière du Sommet France-Afrique doit débuter, notre envoyé spécial Ousmane Ndiaye fait le point sur les événements de la journée. 
Chargement du lecteur...
 
  • 13h15 GMT : Quid de la Grande muraille verte ?

Le Sommet Afrique-France est aussi l'occasion de revenir sur différents projets. Faissal Ouedraogo, de l'Institut d'Inginérie de l'Eau et de l'Environnement au Burkina Faso évoque ses attentes de ce sommet vis-à-vis du projet de la Grande Muraille Verte. 

  • 12h45 GMT - Comment la France investit dans le sport ?
Le président français Emmanuel Macron est également intervenu sur la thématique "sport et développement". Il a détaillé des investissements que la France effectue dans le sport sur le continent africain et a souligné l'importance des partenariats.
Chargement du lecteur...
TV5MONDE
Le président français en a également profité pour échanger avec les différents sportifs présents au sommet. 
  • 12h30 GMT - Des jeunes s'engagent pour leurs pays
Lors du volet "engagement citoyen" du Sommet France-Afrique, de nombreux jeunes ont discuté des manières de s'engager et de donner la volonté à d'autres jeunes de s'impliquer pour leurs pays. Parmi eux, Ketakandriana Rafitoson, directrice de Transparency Madagascar. Elle réagissait au micro d'Ousmane Ndiaye.
Chargement du lecteur...
Entretien avec Ketakandriana Rafitoson, directrice de Transparency Madagascar
par Ousmane Ndiaye

Des centaines de jeunes ont répondu présent au Sommet Afrique-France. Ce nouveau format doit permettre, selon la présidence française, "d'écouter la parole de la jeunesse africaine" et de "sortir des formules et des réseaux obsolètes".

Sommet Afrique-France : un sommet de la "double rupture" ?

Chargement du lecteur...
  • 11h00 GMT - six sessions thématiques pour débuter le sommet 

"Le cœur de notre engagement c’est la question de l’émancipation : nous ne pouvons plus de 60 ans après garder une monnaie issue de la colonisation. Ce serait une faillite morale", a déclaré Kako Nubukpo, économiste togolais lors du Sommet. 

Dominique Tchimbakala / TV5 MONDE
  • 10h45 GMT Le président Macron annonce la restitution prochaine au Bénin de 26 oeuvres d'art pillées

La France restituera fin octobre au Bénin 26 oeuvres d'art pillées au palais d'Abomey au 19e siècle, comme elle s'y était engagée en 2018, a annoncé vendredi le président français Emmanuel Macron.

"À la fin octobre, on va rendre 26 trésors du Dahomey au Bénin", en présence du président béninois Patrice Talon, a déclaré M. Macron au sommet Afrique-France qui se tient à Montpellier, lors d'une table ronde sur les restitutions d'oeuvres d'art pillées à l'Afrique.

  • 10h30 GMT - les recommandations d'Achille Mbembe pour refonder les liens franco-africains
En prélude de ce sommet, le politologue, historien et professeur à l’université du Witwatersrand de Johannesburg, Achille Mbembe avait été missionné par Emmanuel Macron pour préparer le terrain. Mercredi, il a déposé un rapport sur la perception de  la relation avec la France qu’entretient la jeunesse africaine. Au total, 13 recommandations ont été émises.
  La rédaction de TV5MONDE a envoyé ses équipes pour suivre ce sommet Afrique-France inédit. Toute la journée, Ousmane Ndiaye et Dominique Tchimbakala vous feront vivre ce sommet comme si vous y étiez. 
Chargement du lecteur...
 
  • 9h45 GMT - Demandez le programme 
Le sommet doit se dérouler en deux temps : jusqu'en début d'après-midi, six sessions thématiques sont prévues simultanément pour permettre aux participants d'échanger autour des thèmes suivants : l'engagement citoyen et la démocratie, l'innovation et l'entreprenariat, la recherche et l'enseignement supérieur, la culture et le patrimoine, les industries culturelles et créatives, et enfin le sport et le développement. 

Ensuite, de 15h à 18h se tiendra une séance plénière en présence d'Emmanuel Macron, président de la République française. La jeunesse sera mise à l'honneur et une dizaine de jeunes ont été sélectionnés pour parler avec le président
 
  • 9h30 GMT - Un sommet du renouveau 
Bonjour à toutes et tous, le sommet Afrique-France doit se tenir aujourd'hui à Montpellier. La précédente édition avait eu lieu en 2017 à Bamako. Cette année, la rencontre se réinvente totalement : le président français Emmanuel Macron n'a invité aucun chef d'État africain à l'événement, afin de laisser la parole à la société civile. 
Chargement du lecteur...