Afrique

Présidentielle au Niger : un second tour endeuillé par une explosion meurtrière

<p>Le président sortant du Niger, Mahamadou Issoufou, lors d'une conférence de presse après la dernière élection présidentielle, en Mars 2016, à Niamey, au Niger.</p>

Le président sortant du Niger, Mahamadou Issoufou, lors d'une conférence de presse après la dernière élection présidentielle, en Mars 2016, à Niamey, au Niger.

(AP Photo/Gael Cogne)

Sept membres de la Commission électorale nigérienne ont été tués dans l'explosion de leur véhicule.  Un drame qui témoigne du contexte d'insécurité et de violences dans lequel est organisé le second tour d'une présidentielle historique au Niger entre le favori Mohamed Bazoum, fidèle du sortant Mahamadou Issoufou, et l'opposant Mahamane Ousmane, ancien président. Pour la première fois un président élu succèderait à un autre président élu, Mahamadou Issoufou qui a accompli deux mandats successifs.

Qui pour succéder à Mahamadou Issoufou ? Presque deux mois après le premier tour du 27 décembre, 7,4 millions d'électeurs nigériens choisissent entre les deux candidats qui se sont qualifiés: Mohamed Bazoum, qui a bénéficié lors de la campagne de l'imposante machine du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), et le challenger Ousmane, ancien président entre 1993 et 1996 qui veut le redevenir depuis. Bazoum avait récolté 39,3% des suffrages au premier tour, Ousmane presque 17%. Retour sur les évènements de cette journée de vote au Niger.
Notre dossier : tv5monde.com/Niger2020


Sept membres locaux de la Céni tués dans la région de Tillabéri."Une explosion probablement d'origine terroriste", selon le correspondant de TV5MONDE sur place, Kader Mazou.

Chargement du lecteur...

Le second tour d'un scrutin historique s'est tenu dimanche 21 février. Il constituera la première transition démocratique depuis l'indépendance du pays en 1960.

Chargement du lecteur...

La région de Tillabéri est habituée des attaques terroristes. Selon les sources de Nathalie Prevost, ancienne correspondante pour TV5MONDE au Niger, "une katiba affiliée à Al-Qaïda" est active dans la zone où la mine a explosé. 

Chargement du lecteur...

Le scrutin doit départager l'ancien président Mahamane Ousmane et le candidat de la continuité, Mohamed Bazoum. Portraits des deux candidats.

Chargement du lecteur...

Parmi les nombreux défis à relever pour le prochain président, la problématique du chômage chez les jeunes, dans un pays où 50 % de la population est âgée de moins de 15 ans. Pourtant, le thème de la jeunesse est le grand absent des programmes des deux candidats à la présidentielle.

Chargement du lecteur...

La problématique des diplômés chômeurs est répandue en Afrique subsaharienne. Néanmoins, le Niger occupe la dernière place de l’indice de développement humain (IDH).

Chargement du lecteur...

A l’occasion de ce scrutin historique, quelque 7,5 millions d’électeurs étaient attendus aux urnes. 55 % d’entre eux étaient des femmes. De plus en plus de Nigériennes s’imposent au sein des cercles décisionnels.

Chargement du lecteur...


Au Niger, l’origine de la lutte pour la représentation des femmes remonte à la grande marche de 1991. L’un des enjeux importants pour l’émancipation féminine est la scolarisation des filles alors que 75 % d’entre elles sont mariées avant l’âge de 18 ans.

Chargement du lecteur...


14h00 Les attentes et espoirs de deux électeurs interrogés après avoir voté à Niamey, au complexe scolaire CEG 25 : l'insécurité en toile de fond de la présidentielle

Chargement du lecteur...

12h00 Le candidat Mohamed Bazoum a voté

Mohamed Bazoum s'est ainsi réjouit que les Nigériens se soient "mobilisés pour exercer leur droit et devoir". Mais, il a également déclaré que "si jamais les citoyens constatent que ces élections ont encore (...) été des élections truquées et bien je crains que la situation soit difficile à gérer".


Déclaration de Mahamadou Issoufou qui exprime sa fierté
Le président sortant Mahamadou Issoufou a voté dans le bureau de vote de l'Hôtel de ville de Niamey

Chargement du lecteur...

Portraits croisés des deux candidats :
(Re)lire >>> Mohamed Bazoum contre Mahamane Ousmane, le dauphin contre l'ancien président

11h00 Le candidat Mahamane Ousmane a voté à Zinder, sa ville natale

"Je souhaite que le vainqueur ait la chance avec lui, je souhaite qu’elle soit de mon côte", a-t-il dit après avoir déposé son bulletin, souhaitant aussi "que le vote se passe dans le calme".

9h 00 22 millions de Nigériens, 7,4 millions en âge de voter

Le scrutin, concerne moins de la moitié des quelques 22 millions de Nigériens pour la plupart trop jeunes pour voter. Tenir le vote sur l'ensemble du territoire sera sans doute le principal des défis de ce scrutin, tandis que l'insécurité sévit à l'ouest avec des attaques de groupes jihadistes affiliés à l'organisation Etat islamique et à l'est avec des attaques des jihadistes nigérians de Boko Haram.

8h00 GMT Récit de notre correspondant au Niger, Kader Mazou, à l'ouverture d'un bureau de vote à Niamey

Chargement du lecteur...

7h00 GMT Ouverture inégale des bureaux de vote

Tous les bureaux n'ont pas ouvert à 07H00 GMT (08H00 locales) pile comme prévu, "mais ce n'est pas grave, on finira un peu plus tard", déclare Abourahmane Hiro, un observateur de la Commission électorale à l'AFP.