Afrique

"Dj Switch" : 10 ans et DJ star du Ghana

DJ Switch aux platines.

Erica, plus connue sous le nom de Dj Switch, n'a que 10 ans mais elle a déjà a conquis tout le Ghana avec son talent de "djette". Contre toute attente, la petite fille rêve de devenir... gynécologue.

dans
Elle a découvert les platines il y a à peine un an mais elle est déjà un véritable phénomène au Ghana. Erica Tandoh vient d'être récompensée au "Ghana DJ Awards 2018" avec le prix de la meilleure découverte de l'année.

A seulement 10 ans, la petite fille originaire de Suaman Dadieso, dans l'ouest du pays, est devenue la star du moment. Derrière les platines, Erica devient Dj Switch, une disk-jockey débordante d'énergie, capable de faire danser des milliers de Ghanéens. A en faire oublier son si jeune âge.

 
Etre une jeune dj n'est pas si difficile, on apprend vite, c'est un peu comme à l'école.                                                                                                                               Erica aka DJ Switch

Tout a commencé  l'an dernier lorsqu'elle participe à l'émission de télé-réalité ghanéenne "Dj. Winner of TV3 Talented Kids 2017".

"J'ai un talent et ma maman savait que j'aimais la musique donc j'ai essayé le concours", raconte-t-elle dans la presse.

En quelques semaines, la jeune passionnée de musique apprend comment mixer. Elle s'entoure pour cela d'un professionnel : Dj Fuad, qui l'entraîne personnellement. Très vite, Erica dompte les platines. Et le public est séduit. "Etre une jeune dj n'est pas si difficile, on apprend vite, c'est un peu comme à l'école", explique Erica à nos confrères de la BBC.

Gagnante de la compétition, elle fait le tour des médias : émissions radio, télévisées, seule ou avec sa mère... Erica est partout. Sur les réseaux sociaux aussi : sa page Facebook compte plus de 70 000 abonnés.
 

Une petite entreprise

Un site web, une chaîne Youtube... derrière cette petite entreprise, se cache sa mère, Lilian Oduro Mensah, qui gère d'une main de maître sa carrière naissante, écrit certains de ses textes et l'encourage.

Sa première chanson "Deceiver" a d'ailleurs été réalisée avec elle. Erica y tenait beaucoup : "C'est amusant que ma maman chante avec moi, c'est important qu'elle me soutienne" , confie-t-elle.

 


Côté influences, elles viennent principalement d'artistes ghanéens : Dj Scratch, Dj Black qui la coache aujourd'hui.

Elle dit s'inspirer de différents styles de musique, différentes chansons, elle ne veut pas s'enfermer : "Je n'ai pas d'artiste préféré, ni de chanson préférée, c'est impossible quand on est dj, car il faut toujours se renouveler" , explique-t-elle.

Talentueuse, Erica  l'est aussi dans la danse, au piano, à la trompette. Ou encore lorsqu'elle rappe des textes, composés par son oncle, producteur de musique.

"J'ai choisi le nom de DJ Switch avec ma maman car j'aime changer ("switch") l'humeur des gens, leur apporter du bonheur" , raconte-t-elle.
 

Future gynécologue ?


La petite fille, qui vient de sortir un premier single avec succès, voit sa carrière musicale comme un hobby.

"Jouer de la musique est ma passion mais j'aimerais être gynécologue plus tard car je veux pouvoir aider les femmes" , assure-t-elle d'un ton déterminé.

Depuis l'an dernier, sa vie a changé, rythmée par ses nombreuses prestations, les voyages. Elle a dû quitter son village natal pour Accra où elle est scolarisée à la Talented Royal International School.

Mais Erica n'a pas la tête dans les nuages, bien au contraire. Dans ses interviews, elle rappelle souvent qu'elle vient d'une famille chrétienne : "Le plus important dans la vie, c'est que l'on soit à l'abri, mes parents, mon oncle et moi... c'est cela qui me rend heureuse, bien plus que tout le reste", affirme-t-elle en toute simplicité.