Afrique

En 2017, le Bénin réclamait déjà la restitution d’œuvres d'art spoliées [Le Mémo]

Chargement du lecteur...
©B. Borie, J. Chevalier, P. Albertini et G. Gouet / TV5MONDE

Un rapport sur la restitution d'oeuvres d'art africaines spoliées pendant la période coloniale est remis, vendredi 23 novembre, au gouvernement français. Au Bénin, ce dossier est suivi avec beaucoup d'attention. En avril 2017 déjà, cet Etat africain exigeait de la France que les trésors du roi du Dahomey, lui soit restitués.

Depuis 1892 et la conquête du Bénin par les troupes françaises, Paris possède des trésors du dernier roi du Dahomey libre. Des pièces aujourd'hui exposées dans des musées nationaux. Un butin de guerre fait de dizaines d'oeuvres ancrées dans l'imaginaire collectif béninois.

Leur restitution est un combat de longue date que nous avions évoqué dans notre reportage (à voir ci-dessus). La réponse de Paris, elle, s'est faite attendre. En décembre 2016, le ministère des Affaires étrangères indique ne pas contester les pillages du passé, mais précise que ces oeuvres appartiennent aujourd'hui au patrimoine national.

Les recours du Bénin sont donc suspendus à la bonne volonté de la France. Emmanuel Macron a rouvert le dossier en commandant un rapport sur la restitution des oeuvres. Il lui est remis ce vendredi 23 novembre 2018.

Du côté du Bénin le dossier est suivi de très près.
Chargement du lecteur...
©N. Loppy, P. Didier / TV5MONDE