Afrique

Ethiopie: le Nobel d'Abiy Ahmed va "catalyser" les efforts de réformes

Le Premier ministre réformateur Abiy Ahmed, le 17 janvier 2019 à Addis Abeba
Le Premier ministre réformateur Abiy Ahmed, le 17 janvier 2019 à Addis Abeba
afp.com - EDUARDO SOTERAS

Le Prix Nobel de la paix décerné vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed va "catalyser" les efforts de réforme qu'il a entrepris dans un pays ayant longtemps souffert du poids de l'autoritarisme, a assuré une porte-parole du Premier ministre.

"Lorsque son Excellence a pris les rênes du pouvoir en avril 2018, il a hérité de beaucoup de défis", a déclaré à la presse Billene Seyoum, porte-parole d'Abiy Ahmed. "Cela ne veut pas dire que nous ne somme plus confrontés en ce moment à des défis".

Le Prix Nobel décerné à M. Abiy va "catalyser les efforts réalisés jusqu'à présent pour mettre l'Ethiopie sur le chemin de la prospérité", a poursuivi Billele Seyoum.

Depuis son arrivée au pouvoir en avril 2018, après plusieurs années de protestations antigouvernementales ayant mené à la démission de son prédécesseur, Abiy Ahmed a de fait initié un rapprochement au pas de charge avec l'Érythrée, ancienne province éthiopienne.

Sur le plan intérieur, il a rompu avec l'autoritarisme de ses prédécesseurs, libéré des milliers de prisonniers politiques, créé une commission de réconciliation nationale et levé l'interdiction de certains partis politiques.

Mais ses efforts se heurtent à de nombreux obstacles. La paix avec l'Erythrée peine à porter ses fruits tandis que l'Ethiopie est le théâtre de violences intercommunautaires.

Le gouvernement érythréen n'avait pas encore réagi à l'annonce, mais l'ambassadeur d'Erythrée au Japon, Estifanos Afwerki, a félicité le Premier ministre éthiopien. "Le peuple d'Erythrée et d'Ethiopie a une nouvelle fois triomphé sur le mal, dans le sang, la sueur et les larmes", a-t-il déclaré sur Twitter.

Le président de la commission de l'Union africaine, Moussa Faki, a félicité sur Twitter M. Abiy pour "ses efforts historiques pour construire la paix, qui ont donné de l'espoir au monde à un moment où il a plus que jamais besoin de leaders à son service".

Le bureau du Premier ministre Abiy Ahmed a de son côté affirmé que les Ethiopiens sont "fiers en tant que nation", estimant dans un communiqué que ce prix est la "reconnaissance" du travail du Premier ministre pour "l'unité, la coopération et la co-existence".

"Depuis que le Premier ministre Abiy Ahmed a pris le leadership politique en avril 2018, il a fait de la paix, du pardon et de la réconciliation des éléments clés de sa politique et de son administration", a ajouté le bureau. "Nous invitons tous les Ethiopiens et les amis de l'Ethiopie à continuer de choisir le camp de la paix".