Football : du PSG au Bayern Munich, Choupo-Moting, la doublure sortie de l'ombre

Auteur de la meilleure saison de sa carrière sous les couleurs du Bayern Munich, Eric Maxim Choupo-Moting vient d'être prolongé par le club bavarois. Arrivé sur la pointe des pieds à l'automne 2020, l'attaquant camerounais s'y est cette saison imposé comme un premier choix. Retour sur une métamorphose.
Image
Choupo-Moting, la doublure sortie de l'ombre
Imago / Panoramic
Partager4 minutes de lecture
Arrivé en catimini, prolongé en grande pompe : ainsi va la vie d'Eric Maxim Choupo-Moting au Bayern Munich. Avant de retrouver le Paris Saint-Germain – qu’il avait quitté libre en octobre 2020 pour rejoindre le Bayern – l’attaquant camerounais a rempilé pour une année supplémentaire, soit jusqu’au 30 juin 2024, vendredi dernier. « Je me sens très bien ici, ma famille aussi se sent bien à Munich, c’est un point important pour moi. Naturellement, je suis aussi content de pouvoir autant aider l’équipe », a déclaré le joueur de 33 ans au site officiel des champions d'Allemagne.

« Choupo est un artiste du ballon, il a réalisé de très bonnes performances ces dernières années. Lors de la phase aller de cette saison, il nous a aidés au poste d’avant-centre, pour combler les manques que l’on avait », a résumé le directeur sportif du Bayern Munich, Hasan Salihamidzic. Barré par Robert Lewandowski lors de ses deux premières saisons en Bavière, Choupo-Moting s'est trouvé libéré par le départ de la star polonaise vers le FC Barcelone l’été dernier. Titulaire indiscutable à la pointe de l’attaque du Bayern depuis quatre mois, Choupo-Moting a dès lors inscrit 16 buts (dont trois en Ligue des Champions) et délivré 4 passes décisives.

Recordman du Rekordmeister

Avant même l'officialisation de cette prolongation, le Bayern Munich avait affublé Eric Maxim Choupo-Moting du nouveau surnom de « Monsieur Bundesliga ». Et pour cause : en inscrivant le 26 février le premier des trois buts de la victoire du Rekordmeister sur l’Union Berlin (3-0), l’attaquant a réussi la prouesse d’avoir marqué au moins une fois contre chacune des dix-huit équipes évoluant cette saison en Bundesliga. « Chapeau, Choupo ! », salue alors le club bavarois, ravi des prestations de celui qui a claqué 34 buts et délivré 10 passes décisives depuis son arrivée sur la pointe des pieds il y a deux ans et demi.

Auteur de 15 buts lors de ses 18 derniers matchs sous le maillot du Bayern, l’international camerounais (73 sélections, 21 buts) réussit la meilleure saison d’une carrière passée par Hambourg, Nuremberg et Schalke 04, mais aussi Stoke City et enfin le Paris Saint-Germain. Adversaire avec lequel le Lion Indomptable, fort de la confiance totale de son entraîneur Julian Nagelsmann, croisera le fer le 8 mars prochain à l’Allianz Arena, pour le compte des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions.

Le PSG, tournant d'une carrière

Eric Maxim Choupo-Moting était arrivé au PSG à la surprise générale sur demande de l'entraîneur d'alors, Thomas Tuchel, qui l'avait coaché à Mayence. Entre 2018 et 2020, il ne sortit jamais du rôle de simple remplaçant, voire de remplaçant du remplaçant. Ecarté de la liste européenne du PSG quelques mois avant, le natif de Hambourg, dont le contrat se terminait initialement au mois de juin 2020, mettra un mouchoir sur son ego pour accepter une pige de quelques semaines supplémentaires afin de disputer le Final 8 de cette C1 sous bulle sanitaire. Souvent moqué en France pour son manque de qualité technique, c'est pourtant lui qui,au bout du temps additionnel, inscrira face à l'Atalanta Bergame (1-2) le but qui envoie le club de la capitale en demi-finales de l'épreuve reine pour la première fois.

Si la suite sera moins heureuse pour le héros du soir et pour son équipe, le regard sur l'attaquant à changé. Tombeur des Parisiens en finale, le Bayern Munich saura penser à lui quelques semaines plus tard, quand le buteur se retrouvera sur le marché. Depuis c'est une affaire qui roule. En Bavière, Eric Maxim Choupo-Moting se sent mieux considéré que jamais. Et à en croire son père et agent, le contraste est grand avec la France.

« Avec ce qu’il a fait, Maxim méritait d’être pris plus au sérieux [par le PSG]. Mais on n’a pas senti davantage de reconnaissance dans la proposition du club, déclarait Just Choupo-Moting au quotidien Le Parisien, le 6 avril 2021. Rester, c’était prendre le risque d’être encore enlevé de la liste (de la Ligue des Champions), d’entendre dire qu’il était là pour ses qualités humaines… En Allemagne, on ne le résume pas à ça. » Et le Bayern Munich vient d'en apporter une preuve concrète en lui offrant de rempiler sous ses couleurs.