Afrique

Gabon : le gouvernement interdit les chansons et clips vidéo jugés "obscènes"

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE / Commentaire : E. Godard - Montage : C. Gardet

Les autorités gabonaises ont interdit la diffusion de chansons et de clips vidéo jugés "obscènes" sur les ondes des radios et à la télévision et demandent aux médias de respecter cette interdiction, sous peine de poursuites judiciaires. 

dans
La nuit vient de tomber à Libreville. C'est l'heure de prendre la direction des clubs et des bars de la capitale. Ambiance feutrée.... en musique. Mais plus n'importe quelle musique... Les "obscénités" et l'apologie de la drogue sont désormais bannies des ondes radio et télévision : le gouvernement vient de rappeler qu'une loi interdisait leur diffusion.

Pour Malkom Mokambo, étudiant, "c'est une bonne mesure parce qu'il faut chanter pour instruire la jeunesse gabonaise et non les envoyer dans la débauche.". Un sentiment partagé par Faustin, fonctionnaire: "il faut soigner les textes et les sujets à traiter".
 
Il n'y a pas que le sexe, il faut toujours chanter l'amour. Depuis la nuit des temps, on a toujours chanté l'amour mais il faut le faire avec la manière.Faustin, fonctionnaire
L'amour, ce n'est pas ce qui semble intéresser Créol La Diva. C'est l'une des artistes qui dérangent. Sexualité débridée, tenue très légère, appel à l'adultère... Autre genre : c'est Donzer. Violence, vols à l'arraché, consommation de drogue... et un titre qui est devenu l'hymne des braqueurs.
 
La loi prévoit ceci à l'égard de tout contrevenant et des médias qui diffusent des images à caractère obscène. Les sanctions vont de 24 000 à 500 000 FCFA et de 2 mois à 2 ans d'emprisonnement.Eric Simon Nzue, conseiller au ministère de la Communication
L'accueil est pour l'heure mitigé dans les radios où cette musique populaire était une mine d'or pour les émissions. "Les auditeurs sollicitent ce titre mais depuis que le gouvernement a pris cette décision, on respecte, silence radio", déclare Guyllane Ibinga, animateur radio.

Pour Créol La Diva, ce ne sera pas silence radio: la chanteuse promet un nouveau clip encore plus chaud en réponse à cette décision.