Génocide des Tutsi au Rwanda : la France face à ses responsabilités

Au nom des membres de la Commission qu'il préside, l'historien  Vincent Duclert remet son rapport au président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 26 mars 2021.

27 ans après le génocide Tutsi au Rwanda qui a fait un million de morts en 1994, le rapport sur "La France, le Rwanda et le génocide des Tutsi (1990-1994)" est remis, le 26 mars 2021, au président de la République française Emmanuel Macron qui l'avait commandé. Rédigé par une Commission d'historiens français présidée par Vincent Duclert, le rapport établit les responsabilités lourdes et accablantes de la France, alignée avec aveuglement derrière un régime raciste. Pour autant, il ne charge pas la France de complicité de génocide. Le rapport Duclert marque un tournant dans la reconnaissance officielle du rôle de la France lors du génocide des Tutsi. Ses conséquences ont une large portée sur le plan moral, politique et diplomatique. Loin de clore les débats, il ouvre des perspectives dans la quête de vérité et de justice.

10 : 08
Dans un livre co-écrit avec Raphaël Doridant de l'association Survie, le chercheur François Graner évoque le rôle joué par l'État français dans le...
2 : 08
C'est un sujet sensible en France... Quel fut le rôle de Paris au Rwanda entre 1990 et 1994 ? Y a-t-il responsabilité dans le génocide des Tutsis ?...
12 : 42
Rwanda, fin juin 1994. Le génocide contre les Tutsis est en cours depuis le 7 avril. Certaines familles ont réussi à y échapper, en se réfugiant sur...
4 : 59
Hervé Berville est député français de La République en Marche. Rescapé du génocide des Tutsis au Rwanda, il va représenter Emmanuel Macron aux...

Pages