Afrique

Ghana : des pilules pour accoucher d'un bébé à la peau claire

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE

Prendre une pilule pendant la grossesse pour mettre au monde un bébé à la peau claire : au Ghana, cette dernière tendance alarmante n'est pas sans danger et combattue par les autorités

dans

"Femme noire vêtue de ta couleur qui est vie / ta beauté me foudroie en plein coeur" :  au Ghana, ces vers du poète sénégéalais Léopold Sédar Senghor rencontrent un étrange écho. Ici et dans d'autres pays, le racisme, le colorisme et la discrimination des peaux foncées au sein d'une même population font les beaux jours d'un marché clandestin très lucratif mais également très dangereux : des pilules qui éclairciraient la peau des nouveaux-nés in utero. 

Avec ces pilules les bébés pourraient naître sans membres, ils naîtraient avec des problèmes de peau, et même au niveau de leur système nerveux. Le fœtus ne pourrait pas dévenir un bébé normalement constitué.Edmond Nminyem Delle, professeur en dermatologie 

Après avoir interdit il y a 1 an la vente des crèmes éclaircissantes, les autorités ghanéennes ont décidé de traquer et de poursuivre en justice les individus en possession  de ces comprimés illicites