Guerre en Éthiopie

Des soldats éthiopiens capturés sont alignés pendant le passage d'un convoi de rebelles tigréens qui paradent devant leurs prisonniers dans la capitale du Tigré, Mekele, 22 octobre 2021.

Un an après le début de l'offensive de l'armée éthiopienne contre la province du Tigré en novembre 2020, à l'extrême nord du pays, les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) prennent le dessus sur les forces fédérales dans une guerre marquée par de graves exactions contre les populations civiles. Le pouvoir du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed est menacé par l'avancée des rebelles vers la capitale Addis Abeba.

2 : 00
Des dizaines de familles somaliennes sont à la recherche de leurs proches, tous de jeunes soldats partis en Érythrée. Elles craignent qu’ils aient...
Le premier ministre d'Éthiopie, Abiy Ahmed, reçoit des membres du Parlement dans son bureau, dans la capitale Addis Abeba, le 30 novembre 2020. <br />
 
Avec la défaite militaire du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), les habitants de la région du Tigré, dans le nord de...
<p>Le conflit au Tigré a poussé plus de 50.000 personnes à trouver refuge au Soudan voisin et en ont déplacé plus de 63.000 à l'intérieur de la région, selon l'ONU.</p>
Le bilan de l'attaque menée mercredi dans l'ouest de l'Ethiopie par des hommes armés est monté à 207 morts, selon la Commission...
1 : 22
Fuir pour ne pas mourir. Les habitants du Tigré en Éthiopie ont dû tout quitter sous les bombes des forces fédérales qui visaient à chasser les...
1 : 20
Un convoi d'aide internationale est arrivé samedi à Mekele, capitale du Tigré. Sept camions de la Croix-Rouge ont apporté des médicaments, du...
1 : 39
En Ethiopie, la Croix-Rouge alerte sur la situation des hôpitaux de la région dissidente du Tigré, débordés par l'afflux de blessés. Les dirigeants...
Familles fuyant la région du Tigré (Ethiopie), le 27/11/20.<br />
<br />
<br />
<p> </p>

Les hôpitaux de Mekele sont débordés. Depuis l'annonce de la prise de contrôle de la capitale du Tigré par le gouvernement éthiopien, les blessés affluent. Les civils sont les premières victimes de la vaste opération militaire lancée le 4 novembre par le Premier ministre Abiy Ahmed. Aucun bilan précis n'est disponible, mais plus de 43.000 Ethiopiens ont fui au Soudan voisin. Comment est né ce conflit armé ? Qui en sont les principaux acteurs  ? Rappel des faits.

2 : 47
De nombreux blessés sont arrivés dimanche 29 novembre dans les hôpitaux de Mekele. Samedi, Addis-Abeba a annoncé que l'armée fédérale avait pris le...
1 : 11
Après deux mois de tensions et trois jours d'opérations militaires intensives, les autorités éthiopiennes ont affirmé samedi 28 novembre avoir repris...
4 : 01
L'armée fédérale éthiopienne lance l'assaut final sur Mekele, capitale de la région du Tigré. Quelles peuvent être les conséquences de cette guerre...
1 : 29
Trois semaines après le début de l'offensive de l'armée fédérale contre les autorités du Tigré, la phase finale des opérations aurait été lancée, au...
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, ici le 12 janvier dernier en Afrique du Sud, vient d'annoncer le lancement de "l'offensive finale" contre les dissidents du Tigré.
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed vient d'ordonner à l'armée, ce jeudi, de lancer l'offensive finale contre les autorités...
1 : 46
La bataille de Mekele semble désormais imminente. Mekele est la capitale de la région du Tigré dans le Nord de l'Ethiopie. Le pouvoir central, par la...

Pages