Guerre en Éthiopie

Des soldats éthiopiens capturés sont alignés pendant le passage d'un convoi de rebelles tigréens qui paradent devant leurs prisonniers dans la capitale du Tigré, Mekele, 22 octobre 2021.

Un an après le début de l'offensive de l'armée éthiopienne contre la province du Tigré en novembre 2020, à l'extrême nord du pays, les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) prennent le dessus sur les forces fédérales dans une guerre marquée par de graves exactions contre les populations civiles. Le pouvoir du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed est menacé par l'avancée des rebelles vers la capitale Addis Abeba.

Alors que les forces du Front de libération des Peuples du Tigré (TPLF) ont bombardé deux aéroports éthiopiens vendredi et celui d'Asmara, en Erythrée voisine, samedi, des milliers de réfugiés de la région dissidente fuient vers le Soudan voisin. 
Les autorités de la région dissidente éthiopienne du Tigré ont tiré, samedi, des roquettes sur la capitale de l'Erythrée...
1 : 28
C’est une guerre sans images que se livrent les forces gouvernementales éthiopiennes et le Front de libération des peuples du Tigré (FLPT). Alors que...
1 : 27
Le gouvernement éthiopien a annoncé, samedi, que les forces du Front de libération des peuples du Tigré (FLPT) ont tiré des roquettes sur les...
1 : 48
Lors de son discours en tant que récipiendaire du prix Nobel de la paix en 2019, Abiy Ahmed qualifiait la guerre d'"incarnation de l'enfer"....
1 : 07
Une opération militaire est en cours dans le Tigré, région dissidente du nord. Le Premier ministre éthiopien Aby Ahmed a annoncé des frappes...
1 : 37
L'Ethiopie est désormais "en guerre" contre la région dissidente du Tigré (Nord) où l'armée éthiopienne a lancé mercredi une opération militaire, a...
Photo d'archive du 9 février 2020 : le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, au centre, lors du 33ème sommet de l'Union africain d'Addis Abeba, Ethiopie. Ce 4 novembre, le PM Abiy Ahmed a ordonné une opération militaire dans l'état du Tigré après l'attaque d'une base militaire dans la nuit en déclarant que <em>"le dernier stade de la ligne rouge a été franchi"</em>.
Une opération militaire contre la région du Tigré, dans le Nord du pays, a été lancée ce mercredi 4 novembre. Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed accuse l'état du Tigré d'avoir mené une attaque meurtrière contre une base de l'armée fédérale. La région a été placée sous état d'urgence.
 
1 : 25
Située au nord du pays, la région du Tigré  défie les autorités. Malgré l'annulation des élections législatives en raison de la crise sanitaire liée...
Vote à Mekele, la capitale du Tigré, le 9 septembre 2020. 
L'Éthiopie devait tenir des élections nationales en août mais le scrutin a été repoussé par le gouvernement en raison de la...

Pages