Guerre en Éthiopie

Des soldats éthiopiens capturés sont alignés pendant le passage d'un convoi de rebelles tigréens qui paradent devant leurs prisonniers dans la capitale du Tigré, Mekele, 22 octobre 2021.

Un an après le début de l'offensive de l'armée éthiopienne contre la province du Tigré en novembre 2020, à l'extrême nord du pays, les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) prennent le dessus sur les forces fédérales dans une guerre marquée par de graves exactions contre les populations civiles. Le pouvoir du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed est menacé par l'avancée des rebelles vers la capitale Addis Abeba.

Vote à Mekele, la capitale du Tigré, le 9 septembre 2020. 
L'Éthiopie devait tenir des élections nationales en août mais le scrutin a été repoussé par le gouvernement en raison de la...

Pages