Afrique

Jeux olympiques de Tokyo : l'Egypte retrouve goût à l'or grâce à Feryal Abdelaziz

Avec respectivement les première et deuxième place de la karatéka Feryal Abdelaziz et du pentathlonien, Ahmed Elgendy, l'Egypte comptabilise désormais six médailles dans la compétition. Les Pharaons sont, en revanche, tombés face à l'Espagne dans la rencontre pour la troisième place en handball. 

Et de une ! La première en quatre Olympiades ! Feryal Abdelaziz, a emmené son pays sur le toit du monde pour la première fois depuis 2004 et les Jeux olympiques d’Athènes. La karatéka égyptienne s’est défaite, en finale (+61 kg), de l’Azerbaïdjanaise, Irina Zaretska, aux points.

En outre, elle restera dans l’histoire comme étant devenue la première femme égyptienne à glaner l’or.
En plus d'avoir mis fin à la disette de 17 ans de son pays, Feryal Abdelaziz est devenue la première égyptienne médaillée d'or.
En plus d'avoir mis fin à la disette de 17 ans de son pays, Feryal Abdelaziz est devenue la première égyptienne médaillée d'or.
Vincent Thian (AP)

L'argent qui vaut de l'or pour Timothy Cheruiyot

Avec cette distinction argentée, Timothy Cheruiyot, revient de loin. Quatrième des sélections kényanes, il avait été repêché car le deuxième de la course, Kamar Etyang, ne s’était pas soumis à trois tests antidopage hors compétition dans les dix derniers mois.
Timothy Cheruiyot permet au Kenya de glaner sa neuvième distinction du tournoi.
Timothy Cheruiyot permet au Kenya de glaner sa neuvième distinction du tournoi.
Martin Meissner (AP)
Le champion du monde 2019 termine son 1.500 m en 3 min 29 s 01. Il n’a pas pu suivre le prodige norvégien, Jakob Ingebrigtsen (20 ans), qui a placé une accélération fatale à 150 m de l’arrivée.

Letesenbet Gidey en bronze

Après avoir imposé une cadence infernale durant une grande partie de la course,<br />
Letesenbet Gidey, a été devancée dans le dernier tour. 
Après avoir imposé une cadence infernale durant une grande partie de la course,
Letesenbet Gidey, a été devancée dans le dernier tour. 
Petr David Josek (AP)
Letesenbet Gidey aura longtemps fait la course en tête, imposant un rythme infernal à ses adversaires, à compter du 3ème kilomètre. Seules la Néerlandaise, Sifan Hassan (1ère), et la Bahreïnie, Kalkidan Gezahegne (2ème), ont tenu la cadence. Ces dernières ont d’ailleurs déposé la détentrice du record du monde dans le dernier tour.


L'Ethiopienne de 23 ans avait justement établi le meilleur temps planétaire de la discipline en juin dernier, détrônant alors la vainqueure du jour.

A noter, par ailleurs, la performance du jeune Egyptien de 21 ans, Ahmed Elgendy, qui a décroché l’argent en pentathlon moderne (escrime, natation, équitation, tir au pistolet, course à pied).

En Handball, les Pharaons échouent au pied du podium après leur défaite face aux Espagnols (33-31) dans la petite finale. Les sept buts chacun d'Ahmed El-Ahmar et Mohamed Shebib n'auront pas suffi aux Egyptiens pour devenir la première équipe africaine à figurer sur un podium olympique dans la discipline.