L'actualité au Soudan

A Khartoum, des centaines de Soudanais descendent depuis plusieurs mois dans les rues pour protester contre le gouvernement.

Le 11 avril, l'armée a destitué le président soudanais après plusieurs mois de contestation populaire. Un conseil militaire doit administrer le pays pendant une période transitoire de deux ans. A l'origine de la colère populaire : la hausse des prix du pain. Une colère qui a rapidement pris pour cible le chef de l'Etat au pouvoir depuis 1989 et prêt à briguer un troisième mandat en 2020. Omar el-Béchir est, depuis 2009, recherché par la Cour Pénale Internationale pour des accusations de crimes de guerres, crimes contre l'humanité et génocide dans cette région.

Le président soudanais Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 1989, a été arrêté par l'armée, ce jeudi 11 avril, a déclaré le ministre...
Elles sont les nouvelles "Kandaka", du nom des souveraines nubiennes qui régnaient avant l'ère chrétienne. Depuis le début des...
1 : 45
Pour la cinquième journée consécutive, les Soudanais manifestent contre le président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 1989. Ils exhortent l'armée,...
1 : 38
La pression monte sur le président el-Béchir. La contestation ne faiblit pas après cinq jours d'occupation du boulevard face au QG de l'armée à...
1 : 30
A Khartoum, quatrième jour consécutif de rassemblement devant le siège de l'armée. Malgré l'intervention musclée des forces de sécurité, les...
1 : 30
A Khartoum, les manifestants ne lâchent rien. Les forces de sécurité ont de nouveau tenté de les déloger à coups de gaz lacrymogènes. Des coups de...
Des manifestants se sont réunis devant le QG de l'armée à Khartoum, au Soudan.  Les protestations durent depuis plusieurs mois et visent à destituer le président Omar el-Béchir. ©AP Photo
Quatre mois de mobilisation populaire contre le régime au Soudan. Ce jeudi, la radio et la TV d'Etat annoncent une "importante déclaration" de l'armée "pour bientôt", alors que des milliers de manifestants se pressent depuis six jours maintenant devant le QG de l'armée, appelant à la démission du président au pouvoir depuis 30 ans. L'armée est-elle sur le point d'écarter Omar el-Béchir ? Comment se positionne-t-elle dans ce soulèvement populaire ? Entretien avec Marc Lavergne, chercheur au CNRS. 
1 : 53
Bien déterminés à faire tomber Omar El Béchir, ils sont encore des milliers à manifester à Khartoum. La police anti-émeute soudanaise et les services...
1 : 40
Au troisième jour de mobilisation, ils sont toujours des milliers à manifester à Khartoum, la capitale du Soudan. Selon des témoins, la police...
1 : 03
Après 4 mois de mobilisation, les Soudanais en appellent désormais à l'armée. Les manifestants se sont réunis devant le QG de l'armée pour demander...
Au Soudan, après deux mois de manifestations réclamant son départ, le président Omar el-Béchir a limogé le gouvernement, au...
1 : 26
Les organisateurs des manifestations sont déterminés à poursuivre la mobilisation jusqu'au renversement du régime. Pendant ce temps, le président au...
Contesté dans son pays, le président du Soudan Omar el-Béchir s'en est pris aux médias lors d'une visite officielle en Egypte. Il...

Pages