Afrique

L'Algérie pleure le chanteur Rachid Taha

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE / Commentaire : K.G. Barzegar - Montage : C. Gardet

Le chanteur algérien Rachid Taha, figure du rock français des années 1980 et voix du raï et du chaâbi, décédé mercredi, sera enterré vendredi 14 septembre 2018 dans sa ville natale de Sig, près d'Oran.

dans
Au lendemain du décès de Rachid Taha, l'Algérie pleure aussi sa mort. Jeudi dans les rues de leur capitale, les Algérois avaient le coeur lourd...
 
On a vraiment été touché par la nouvelle de sa mort. Même ceux qui ne savent pas qui c'est, le reconnaissent quand ils écoutent ses chansons. L'Algérie a perdu un grand artiste.Oussama, habitant d'Alger
Rachid Taha, c'était une figure du rock et du punk, mais aussi un enfant immigré qui n'avait jamais oublié ses racines algériennes... En modernisant les sonorités orientales du raï et du chaabi, il avait su rendre hommage à la musique de son pays. "Il a révolutionné aussi jusqu'à aujourd'hui la chanson de Dahmane El Harachi, on l'écoute dans le monde entier dans toutes les boites du monde", a déclaré Naamane, habitant d'Alger. 

Sa reprise de "Ya Rayah",  la chanson du maître du chaâbi Dahmane El Harachi, avait eu un immense succès international. Une fierté pour les Algériens au pays et en France...
 
Il a laissé sa trace, et tout le monde est reconnaissant de ça, il a su aussi faire le lien entre les algériens de l'autre coté et ceux d'ici et ça c'est ce que qu'on veut, c'est ce lien là, on est tous Algériens.Naamane, habitant d'Alger
Né en 1958 en Algérie alors encore une colonie française, Rachid Taha avait quitté son pays à 10 ans pour la France, où il avait passé sa vie. Incarnant la génération "beur", il avait fait ses débuts avec un groupe au nom symbolique : "carte de séjour". Il avait participé au mouvement pour l'égalité et contre le racisme en 1983 en France.
 
Le fait qu'il soit issu justement de l'immigration, de l'entre deux, c'est une richesse, c'est un plus, ce n'est pas quelque chose qu'il a forcément mis en avant mais c'est quelque chose qui est toujours là, qui reste de façon subtile dans son oeuvre.Imen, habitante d'Alger
Une oeuvre qui avait fusionné les genres raï, rock, chaabi ou punk...
Sa musique et sa personnalité auront marqué des millions de Français et d'Algériens des deux côtés de la Méditerrannée... Rachid Taha sera enterré vendredi dans sa ville natale de Sig, près d'Oran.